AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HERAS ❝. Sors du nuage, ombre charmante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Raspberry Grimm
Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre


Parchemins : 720
ici depuis : 02/03/2014
Age : 24
Maison / Profession : serdaigle en cursus justice magique.
Pink symptoms : depuis que le nuage est apparue tu vis dans un conte de fées.

MessageSujet: HERAS ❝. Sors du nuage, ombre charmante.   Mer 29 Juil - 17:51

Sors du nuage, ombre charmante.
hermès & raspberry

Mon esprit ressemble à cette île, et mon sort à cet océan ; et je suis l’habitant tranquille de la foudre et de l’ouragan. Cherche-moi parmi les mouettes ! Dresse un rayon sur mon récif, et, dans mes profondeurs muettes, la blancheur de l’ange pensif ! ✥✥✥ elle était assise dans son lit la tête plongée dans ses bouquins habituels. les cheveux tombant devant son visage, ses deux tresses mal fait se battant en duel devant son regard. la jeune femme avait passée ses vacances la tête dans les livres comme pour oublier le drame de sa vie. voilà quelques jours qu'elle avait prit la décision de rompre avant léandre, pour se laisser du temps, et cette décision avait eu le don de l'anéantir. peach avait tenté de lui remonter le moral en racontant comme à son habitudes une multitude de blague, pourtant rien n'avait fait, berry était restée la tête dans les vielles pages de ses livres. alors qu'elle tournait une nouvelle page de manière intéressé mais, ennuyée elle entendit plus bas sa mère crier « berry ! pe ! vos lettres sont arrivées » elle avait relever le visage en direction de la porte de sa chambre voyant alors la silhouette élancé de sa petite sœur arrivée ! n'y une n'y deux elle passa la dit porte pour sauter dans le lit de sa grande sœur, prendre le fameux livre pour le mettre de côté « arrête de tirer la tête une nouvelle année commence ! » rasp soupira fortement en haussant les épaules tout en observant sa sœur. elle avait toujours admiré sa petite sœur pour son optimisme, pourtant elle n'était pas d'humeur à se dire que cette année serait bonne ! oui, elle venait de perdre l'homme de sa vie, et son foutue ps était juste incontrôlable et absolument pas en rapport avec elle même ! Comment pouvait elle imaginer une bonne année alors qu'elle devrait se battre contre le fantôme d'un amour perdu et l'idée de continuer à avoir de bonne note malgré ses absence prolongé dans un monde imaginaire... soupirant une nouvelle fois, elle passa une main tendre dans la chevelure de sa sœur « ton optimisme est toujours aussi appréciable pe' ! on descend ?! » l'autre blonde lui sourit alors avec tendresse avant de lui prendre la main pour trouver la direction de la cuisine ou leur mère avait déposer sur la table de la salle à mangé leur deux lettres de poudlard ! on y était, plus de marche arrière possible ! ainsi elle prit la sienne entre ses mains pour l'ouvrir prenant place sur l'une des chaises autour de la table avant de se mettre à lire la fameuse lettre type de chaque année avant de prendre sa liste de fourniture ! elle la regard rapidement tout comme sa sœur avant de la reposer sur la dit table, leur mère assise non loin de là ajouta « vous irait demain ! » berry soupira en posant ses yeux sur pe', encore une fois ses parents les laisseraient s'assumer totalement, ce qui avait le don d'énervé la jeune femme ! m'enfin ! elle eu un sourire désagréable avant de reprendre sa liste et de disparaitre dans sa chambre. elle n'en sortit pas jusqu'au repas, puis elle y passa la nuit. elle se leva le lendemain matin, la boule au ventre, elle n'avait aucunement envie d'aller sur le chemin de traverse pour acheter ses fourniture ! passer ce cape, elle serait certaine de retourner au château et elle n'en avait aucune envie ! pourtant pe' la motiva, lui faisant même porter une belle robe rouge alors que la jeune femme avait l'envie de porter du noir en signe du deuil de sa vie (positif attitude xD) ! ainsi donc après un bon petit déjeuner les deux jeunes femmes prirent la direction du chemin de traverse par tranplanage. arrivée dans la rue commerçante pe' la quitta assez rapidement rejoignant sa bande de copine. berry de son côté commença ses emplettes, passant de boutique en boutique ! il y avait un monde fou sur le chemin de traverse, toute les familles de sorcier avaient eu la même idée qu'elle ! elle avait presque terminée, sac dans ses mains elle se dirigea pour finir chez l’apothicaire. elle avait besoin d'une multitude de chose et vue la foule devant le comptoir elle n'était surement pas la seule ! ainsi elle se faufila pour tendre sa liste au vendeur « dans l'arrière boutique » dit il dans un souffle ! berry le remercia d'un sourire avant de se faufiler entre les bras tendus pour se rendre dans la fameuse arrière boutique ! celle-ci était beaucoup plus calme que la boutique principal, puisqu’une seule personne se trouvait là ! pourtant à peine la porte passée et refermée derrière elle, elle regretta rapidement d'être entrée ici.. il était là, devant elle.. léandre.. son cœur se serra en une fraction de seconde dans sa poitrine agrippant ses sacs fortement comme pour éviter de faillir ! elle le savait ce n'était plus lui.. pourtant son enveloppe charnelle était bien là devant elle.... elle ne pouvait pas resté là une minute de plus, elle reviendrait plus tard, ainsi elle tourna les talons rapidement pour tenter d'ouvrir la dit porte.. fermée ! « non d'une chouette » dit elle alors avant de sortir sa baguette et de tenter d'ouvrir la dit porte ! pourtant, sa baguette n'avait aucune envie de travailler pour le moment .. satané nuage pensa-t-elle alors... elle était coincé avec son pire souvenir....

✥✥✥
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    Et le Temps m'engloutit
    Le tombeau, confident de mon rêve infini + Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres, Et son crâne, de fleurs artistement coiffé, Oscille mollement sur ses frêles vertèbres. O charme d'un néant follement attifé. Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, Exhale le vertige, et les danseurs prudents Ne contempleront pas sans d'amères nausées. ©️endlesslove


Dernière édition par Raspberry Grimm le Mer 5 Aoû - 13:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hermès E. Lawburry
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 97
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : PREFET. Serpentard - cinquième année du second cycle cursus justice magique
Pink symptoms : Il a prit l'apparence de Leandre Appleby

MessageSujet: Re: HERAS ❝. Sors du nuage, ombre charmante.   Mer 29 Juil - 23:51

Sors du nuage, Ombre charmante
Raspberry
feat.
Hermès


 

 



 

 

’’T'as compris le jeu petit merdeux ? C'est la roulette, tu choisis pas.’’
‘’ Ah ouais ? Tu crois ça ?  Et bah écoute, je sais pas pour toi, mais pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air’’

Il n’avait pas encore décidé si oui ou non il voulait retourner au château. Ce dont il était sûr, c’était qu’il n’en pouvait plus de cette maison. La plupart de ses frères travaillaient, avaient leur propre maison, une femme et, pour certains, des enfants. Pourtant, cela ne les empêchaient pas de venir régulièrement dans la maison familiale. Et pas tous en même temps. De ce fait, Hermès n’était jamais tranquille. S’il s’était plutôt bien accommodé de la situation au début des vacances scolaires, tout était beaucoup moins drôle désormais. Parce qu’il était vraiment pénible de voir la tête de ses frères ou de ses parents changer d’expression dès qu’il arrivait. Sans exception. C’était lassant, à force. Comme si cela ne suffisait pas de se retrouver face à face avec son pire ennemi chaque fois qu’il passait devant un miroir, il fallait en plus que sa famille lui rappelle sans cesse son malheur. Et ce corps était tellement inconfortable. Il était plus petit, moins fort. Alors, forcément, Hermès n’était pas toujours très adroit. Il n’était pas habitué à utiliser ces mains-là, ni à courir avec ces jambes-là. Il avait l’air un peu gauche, parfois, et ses frères ne perdaient jamais une occasion de le lui faire remarquer. D’ailleurs, sa transformation était devenue le sujet unique de la maison. Hermès avait l’impression de ne parler que de ça. De ne penser que à ça. Il avait besoin de prendre l’air. Il avait besoin de se retrouver dans un endroit où les gens cesseraient de le regarder comme un Alien descendu d’une planète inconnue. Seulement, il n’était pas certain que Poudlard soit cet endroit. Là-bas, les gens risquaient d’avoir la même réaction que sa famille. Sorcier ou pas, personne n’était habitué à voir ce genre de phénomène. Tout allait devenir très compliqué et très agaçant. Hermès n’avait plus qu’à espérer que quelqu’un trouve rapidement une solution à tous ces problèmes et toutes ces perturbations. La veille encore, la gazette du sorcier avait rapporté toute une liste de phénomènes étranges et anormaux qui étaient survenus depuis l’apparition de ce satané nuage. Et Hermès était certain qu’ils ne leur disaient pas tout. Il avait malgré tout un maigre espoir que Poudlard leur offre une protection contre ces dérèglements magiques. En effet, le château avait toujours été le lieu le plus sûr de l’Angleterre. Même Voldemort lui-même, en son temps, n’avait pas réussi à arracher une victoire dans l’enceinte de Poudlard. Alors, qu’était-ce un nuage, face au plus grand mage noir de tous les temps ? C’est avec ce maigre espoir, auquel il ne croyait lui-même qu’à moitié, que Hermès avait ouvert sa lettre, la veille. Mais, pour la première fois de sa vie, il n’avait pas ressenti la joie et le soulagement à la lecture des quelques lignes rédigées par le Directeur. Pour la première fois, le monde magique ne lui semblait plus aussi attrayant que cela. Et pour la première fois, il se demanda s’il n’aurait pas eu une vie plus simple, s’il était resté dans le monde moldu, comme ses frères. Mais il appartenait au monde magique et avait, dans ce monde, de grandes ambitions à accomplir. Et, nuage ou pas, il n’irait pas se cacher.

Plein de ces belles résolutions, Hermès transplana donc au chemin de traverse. La foule qui se pressait dans la rue commerciale du Londres sorcier ne le dérangeait pas outre mesure. Pour la première fois, il était content de pouvoir passer inaperçu. Il aurait été bien embêté de se retrouver face à certains de ses amis, qu’il n’avait pas mis au courant de ce qui lui arrivait. Pire encore, il pouvait se retrouver face à des amis de Leandre, qui l’auraient pris pour ce dernier et auxquels il aurait fallu qu’il explique le problème. Il n’avait pas envie d’expliquer le problème. A personne … Il fit donc ses achats rapidement, allant au plus rapide, ne perdant pas de temps en bavardage ou en achats inutiles. Tout était méthodiquement calculé pour qu’il passe le moins de temps possible ici. Moins longtemps il serait là, moins de risques il aurait de faire une rencontre indésirable. Tout c’était passé sans encombre jusque-là. Il avait ses livres, son uniforme, ses plumes, son encre et quasiment tout le nécessaire. Il ne restait plus que l’apothicaire à visiter, et il pourrait rentrer chez lui et s’enfermer dans le vide et le calme de sa chambre. Oui … enfin ça, ce serait lorsqu’il aurait enfin réussi à quitter cette boutique. Le monde qui s’y entassait lui donnait le vertige. Hermès poussa un juron et, n’ayant aucune envie d’attendre des heures que la foule se disperse, décida de prendre les choses en mains. Quelques coups de coude, insultes et bousculades plus tard, il se trouva face au gérant de la boutique qui le regarda d’un air mauvais. Apparemment, le vieil homme n’appréciait guère qu’un jeune homme prenne ainsi ses aises et passe devant la vingtaine de personne qui faisait la queue.

‘’ Puisque t’es si pressé, gamin, débrouille toi tout seul. Tout ce que tu as besoin est là-bas. Et puis, ‘ajouta-t-il en lui collant une baguette poussiéreuse sous le nez, t’as intérêt à revenir me payer quand t’auras finis, parce que je n’oublie jamais un visage. Et si tu essaies de m’embobiner, je me ferais un plaisir de réduire ta tronche de gnome en cendre. ‘’’

Hermès lui balança un sourire tellement hypocrite qu’il avait plus l’air d’un rictus et rassura le bonhomme. Evidemment qu’il le paierait, il n’était pas homme à s’endetter. Un peu mécontent tout de même que le vendeur ne se soit pas donné la peine de le servir, il se dirigea vers l’arrière-boutique qu’il lui avait indiquée. Il commença à farfouiller un peu partout à la recherche de ce dont il avait besoin. Apparemment, le vendeur faisait du tri dans ses clients puisque la porte s’ouvrit peu de temps après. Hermès s’apprêtait à partir. Il marqua un temps d’arrêt en découvrant la jeune femme. De toutes les personnes qu’il n’avait pas envie de voir, Raspberry était sans doute la pire. Un soupir s’échappa de ses lèvres mais, déjà, elle faisait demi-tour. Hermès, loin de s’en offusqué, était plutôt d’accord avec elle sur ce point. Qu’elle aille donc faire un tour et qu’elle le laisse terminer ses achats en paix. Il n’avait pas besoin qu’elle vienne le regarder, elle aussi, comme un monstre. Cependant, Raspberry semblait avoir certaines difficultés pour quitter les lieux. La porte close refusa de bouger, même devant le sortilège qu’elle lança. Hermès leva les yeux au ciel.

‘’ Par Salazard, qu’est-ce que tu as foutu, Grimm ? demanda-t-il d’un ton qui, avec cette voix qui n’était pas la sienne, sonnait étrangement. ‘’

Sûr de lui, il sortit sa baguette à son tour et tenta de déverrouiller la porte. Mais celle-ci ne broncha pas. Même quand il se mit à secouer le panneau de bois de toutes ses forces. Même quand il colla un bon coup de pied dedans. Bien. Réfléchissons. Ils n’avaient qu’à transplaner de l’autre côté de la porte, après tout. Hermès fit l’expérience mais, même avec toute la volonté du monde, ses pieds ne bougèrent pas du sol. Par Merlin, ce nuage allait le rendre complètement dingue.

‘’ Je crois qu’on est coincés ici hein ? On a plus qu’à attendre … je sais pas quoi d’ailleurs. Peut-être que dans quelques années, quelqu’un retrouvera nos corps. ‘‘’

Et, résigné à passer un certain temps ici, il s’installa sur une caisse en bois. Son esprit, déjà, cherchait quel bénéfice il pourrait tirer de la situation. Sans doute le vendeur lui ferait-il un prix, pour le dédommager de cette mésaventure.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Raspberry Grimm
Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre


Parchemins : 720
ici depuis : 02/03/2014
Age : 24
Maison / Profession : serdaigle en cursus justice magique.
Pink symptoms : depuis que le nuage est apparue tu vis dans un conte de fées.

MessageSujet: Re: HERAS ❝. Sors du nuage, ombre charmante.   Sam 1 Aoû - 12:48

Sors du nuage, ombre charmante.
hermès & raspberry

Mon esprit ressemble à cette île, et mon sort à cet océan ; et je suis l’habitant tranquille de la foudre et de l’ouragan. Cherche-moi parmi les mouettes ! Dresse un rayon sur mon récif, et, dans mes profondeurs muettes, la blancheur de l’ange pensif ! ✥✥✥ venir sur le chemin de traverse n'était déjà pas d'une conséquence de joie chez la jeune femme et cette foutue porte se refermant malencontreusement derrière elle était surement le dernière élément pouvant achever complétement le peu de moral lui restant. non que la jeune femme avait de lourd soucis avec les endroit clos, loin de là, c'était plutôt son compagnon de cellule qui lui posait problème ! hermès, dans le corps de léandre, là sous ses yeux cherchant à droite et à gauche les ingrédients inscrit sur sa liste de fourniture ! la jeune femme n'y une n'y deux à sa vue avait tenter de sortir, par tout les moyens possibles, malheureusement le nuage, satané nuage, maudit nuage, avait le don de la faire tourner en bourrique et avait prit la gentille décision de l’empêcher de sortir ! elle soupira alors assez fortement quand sa baguette émie une faible lueur, lui faisant comprendre que ce n'était aucunement par ce moyen qu'elle allait pouvoir sortir ! transplaner ?! elle aurait bien essayer mais, cette simple vision de feu qui s'éteint l'avait rapidement dissuader, comprenant que quoi qu'elle face, elle resterait coincée là ! pourtant son compagnon de cellule avait bien d'autre projet et râlant dans son coin il s'approcha ensuite d'elle « Par Salazard, qu’est-ce que tu as foutu, Grimm ? » elle soupira roulant alors des yeux en direction de la porte en bois ! comme si elle avait fait expres de rester coincé en son agréable compagnie ! elle soupira alors qu'il se trouvait à côté d'elle, fuyant machinalement sa vision, observant alors ses pieds durant un instant, le temps qu'il tente lui aussi d'ouvrir la fameuse porte. forcement son égo en prit un coup quand il remarqua qu'aucune de ses fabuleuses idées n'avaient marchés ! génial, pensa-t-elle alors, coincé avec lui... elle soupira une nouvelle fois agacée par la situation et de ce fait elle releva le regard. durant une fraction de seconde elle croisa alors le sien, et cette silhouette élancée et si agréable à sa vue. elle perdis lors doucement pied, s'entend son cœur se dérober dans sa poitrine alors qu'une douleur amère venait s'aventurer à sa place.. ce n'était pas léandre.. il n'était pas lui.. et pourtant son corps était bien présent devant elle, debout non loin d'elle.. elle ferma alors un instant les yeux ne bougeant pas de sa position, tentant de retrouver un semblant de calme.. pourtant au fond d'elle un ouragan faisant rage et elle n'arrivait guère à en venir à bout ! c'était trop dure pour elle d'avaler cette situation, elle n'y arrivait pas et elle n'y arriverait surement jamais ! c'était trop compliqué et l'humour du nuage n'était guère au gout de la jeune femme ! là, non loin d'elle se trouvait le corps de celui dont elle était amoureuse depuis maintenant quelques années, celui avec qui elle avait des projets, des envies communes et surtout un avenir tout tracé ! tout c'était effondrée du jour au lendemain quand léandre c'était alors pointé chez elle avec le corps d'hermès ! la blonde avait tout d'abord cru à une mauvaise blague de son ancien ami, mais, elle avait vite comprit le malheur s'abattant alors sur eux ! ils avaient donc parlés, enfin tenté, car la jeune femme l'avait fuit comme la peste, ne s'approchant pas de lui, le repoussant à chaque avance, totalement perturbée par la situation ! la conversation c'était donc soldé par l'échec de leur relation, berry avouant à son petit ami qu'elle avait besoin de temps, et que pour le moment elle ne pouvait assumer leur relation. pourtant avec cette rupture elle avait mit une barrière entre elle et léandre mais, elle n'avait pas eu en tête l'idée de croisé alors hermès dans le corps de son petit ami ! le choc était surement encore plus grand, puisque depuis des années elle enlaçait et embrassé le corps actuellement habité par une autre.. elle reprit doucement son souffle sans réellement y arrivé ! la situation devait être compliqué pour les deux garçons, mais pour rasp c'était évident que la situation était bien plus critique de son point de vue ! pourtant elle laissa les choses se faire sans dire un mot, hermès tournant les talons pour retourner vers sa position d'origine et prendre place sur une caisse « Je crois qu’on est coincés ici hein ? On a plus qu’à attendre … je sais pas quoi d’ailleurs. Peut-être que dans quelques années, quelqu’un retrouvera nos corps. » tenta-t-il sur un ton des plus sarcastique.. pourtant la voix de léandre n'était pas née pour parler de cette manière et cela était sortir de sa bouche de manière assez bizarre ! il commençait déjà à l'énervé avec ses remarques mal placés et ses tentatives de sarcasme ! ainsi comme oubliant le corps qui était derrière elle, elle se tourna assez vivement, faisant voler sa robe pour tomber nez à nez avec son regard ! la bouche entre ouverte, prête à le remettre à sa place elle se ravisa en découvrant cette tête d'ange derrière elle.. léandre... elle ferma alors la bouche avec précipitation, gardant pourtant son regard rivé sur lui de manière dubitative ! que devait elle faire ?! elle n'en savait rien.. elle devait se convaincre que c'était hermès derrière ses jolies yeux et non léandre, pourtant la vue qu'elle avait devant elle ne lui permettait aucunement de réfléchir correctement! elle referma alors un instant les yeux pour reprendre ses esprits avant de les rouvrir, tentant de se persuader que la personne en face d'elle n'était qu'une salle gargouille !  reprenant donc sa logique innée elle prit enfin la parole « il suffit d'attendre que la boutique se vide et le vendeur nous entendra ! » sa voix était assez sur d'elle comme à son habitude, à peine ces mots sortit de sa bouche elle prit la direction d'une autre boite prêt de l'entrée pour s'y installer de la même manière que son interlocuteur, avant de se mettre à regarder le sol d'un air dubitatif ! elle soupir deux trois fois jouant avec ses doigts pour faire passer le temps.. pourtant les secondes étaient interminables, pour son plus grand malheur ! ainsi elle releva la tête en direction d'hermès, s'ils devaient restés des heures ici, la jeune femme ne se voyait pas resté silencieuse et surtout pas peureuse envers ce corps trop famillié ! ainsi elle soupira se laissant tomber vers l'arrière avant de croiser les bras « heureux d'avoir pourrie totalement la vie de léandre et la mienne ?! » elle avait posé cette question d'un ton assez dégagée ! oui hermès c'était mis à dos léandre quelques temps après leur rencontre, et il avait achever le trio en trompant berry alors qu'elle était en train de tomber amoureuse de lui ! en somme cette situation devait lui convenir, car avec ce changement de corps il détruisait même la relation entre léandre et raspberry ! elle tourna alors la tête vers lui attendant une réponse de sa part ! elle ne voulait pas redevenir amie avec lui, c'était impossible, d'une car il était son ennemi, et de deux avoir une relation amical avec le corps de léandre n'était aucunement dans ses capacités actuelles, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de le regarder, comme se raccrochant à un souvenir, un rêve.. une étreinte... 

✥✥✥
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
    Et le Temps m'engloutit
    Le tombeau, confident de mon rêve infini + Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres, Et son crâne, de fleurs artistement coiffé, Oscille mollement sur ses frêles vertèbres. O charme d'un néant follement attifé. Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, Exhale le vertige, et les danseurs prudents Ne contempleront pas sans d'amères nausées. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: HERAS ❝. Sors du nuage, ombre charmante.   

Revenir en haut Aller en bas
 
HERAS ❝. Sors du nuage, ombre charmante.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nose-biting teacups :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: L'Apothicaire-