AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Boys will be boys." // ft Priam. (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Reed T. Jaesvoth
My way will be choosen soon


Parchemins : 41
ici depuis : 13/08/2015
Maison / Profession : Professeur de dressage des créatures magiques & études des créatures dangereuses, anciennement serpentard.
Pink symptoms : Sent la rose lorsqu'il est heureux, le chien mouillé lorsqu'il est triste, et la chair brûlée lorsqu'il est énervé.

MessageSujet: "Boys will be boys." // ft Priam. (flashback)   Sam 15 Aoû - 0:40


   
"Boys will be boys"

La journée avait été longue. Reed ne l'avait pourtant pas vu passer. Depuis qu'il avait réussi à passer des bancs de l'école à ceux de la salle des professeurs, son quotidien était rempli à ras-bord, et il avait rarement une minute à lui. Le dressage des créatures magiques était, il le savait, une matière fastidieuse à enseigner, surtout auprès des premières années. Ces enfants étaient plus fascinés par la façon dont l'Hypogriffe bougeait derrière que par les paroles qui sortaient de sa bouche. Les voir ainsi l'amusait un peu, il n'était pas si différent d'eux à l'époque où il était à leur place, et il pouvait affirmer sans trop de difficulté que c'était probablement ce cours-là qui avait fait naître chez lui cet amour des bêtes surnaturelles.
Mais bien heureusement, ils avaient fini par comprendre que tout ce que disait ce grand type à la coupe de cheveux touffue n'était pas totalement dénué d'intérêt, et la suite de la journée s'était déroulé dans le calme. Quand ses heures en tant que professeur prirent fin, il prit le chemin le plus court pour rentrer chez lui. Une petite maison au coeur du Pré-au-Lard, non loin du château abritant l'école. Le règlement proposait bien à certains professeurs de rester sur place et d'avoir leur propre chambre, mais Reed tenait trop à un semblant de liberté pour ça. Il avait pris le parti de vivre en
dehors de l'internat, et ce n'était pas pour lui déplaire. Cette solitude lui plaisait, et elle lui permettait de réfléchir, au calme, loin du remue-ménage des couloirs ou des bruits portés par la pierre froide. Et surtout, bien loin de ces fantômes d'un autre temps qui, s'ennuyant, s'amuser à déambuler sans but en entonnant parfois des chants curieux.

Une fois le pas de la porte passé, son premier réflexe fut de sermonner Candle, son chat, qui courut entre ses pieds pour lui souhaiter la bienvenue. La brave bête miaula et alla conquérir le fauteuil sur lequel son maître avait l'habitude de s'asseoir dés qu'il rentrait. Reed soupira, maugréa quelques paroles stériles et finit par s'approcher du dit fauteuil pour y prendre place. Il prit Candle sur les genoux, retira ses chaussures et les jeta plus loin, avant de fermer les yeux un instant. Le lendemain promettait son lot d'occupations magiques. Il allait devoir marteler le conseil professoral avec son idée d'emmener les seconds cycles pour une visite de l'île de Drear. Il espérait avoir l'appui et le soutien de quelques uns de ses collègues, même s'il avait l'habitude de se battre seul.

Il était cependant tranquillement en train de cogiter que quelqu'un à la porte le perturba. Fronçant les sourcils, il se redressa, vérifia l'heure à sa montre et cogita davantage. Il n'attendait pourtant personne, et personne n'avait l'habitude de le déranger à une heure aussi tardive. Quand la sonnette retentit cette fois dans tout le foyer, il se leva si rapidement que Candle, déjà endormi sur ses cuisses, en poussant un grognement de mécontentement. Mais Reed était trop préoccupé pour s'y attarder. Ce vieux bâtard tigré râlait toujours, de toutes façons. A l'instar de son maître.

Mais aucune expression bougonne ne s'afficha sur son visage lorsqu'il vit qui se trouvait derrière la porte.

« Priam ? », lança-t-il, étonné. Ce n'était pas le genre de son ami d'arriver sans prévenir. Ils se connaissaient pourtant bien. « Si c'est à propos de ton bouquin sur les mandragores, promis, je te le rend la semaine prochaine. »

Les deux hommes étaient progressivement devenus proches depuis l'arrivée de Reed au sein de l'équipe pédagogique. Même s'il n'était pas toujours prompt à se faire des amis, le jeune homme avait trouvé en Priam des qualités similaires et des intérêts communs. De ce fait, en toute bonne foi, il le considérait comme un confident et probablement ce qui se rapprochait le plus de la notion de « meilleur ami ». Alors, ce ne fût pas très difficile pour lui de deviner que le professeur de botanique n'était pas dans son assiette. Ca se lisait sur sa figure, son air ravagé et sa bierraubeurre qu'il tenait d'une main tremblante.

« Vieux… Qu'est-ce qu'il t'arrive ? On dirait qu'il s'est passé un truc grave. »

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Boys will be boys." // ft Priam. (flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salut les secma boys (and girls !)
» Aménagement de la cage de mes boys
» Selle western...... ca y est ... photo!!
» [vidéo] Blue Boy Skate border
» cephalotus big boy, THE bouture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nose-biting teacups :: Pré-au-lard :: Habitations-