AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Reed ♦ 'Tis but a scratch !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Reed T. Jaesvoth
My way will be choosen soon


Parchemins : 41
ici depuis : 13/08/2015
Maison / Profession : Professeur de dressage des créatures magiques & études des créatures dangereuses, anciennement serpentard.
Pink symptoms : Sent la rose lorsqu'il est heureux, le chien mouillé lorsqu'il est triste, et la chair brûlée lorsqu'il est énervé.

MessageSujet: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 1:00


Reed Thaddeus Jaesvoth
Si les canards savaient parler, ils ne resteraient pas dans leur coin-coin.


☁️ NOM . Jaesvoth, bien qu'il aimerait s'en passer et récupérer le nom de jeune fille de sa mère. ☁️ PRÉNOM(s) . Reed, puis Thaddeus. Le nom de son grand-père, celui qui lui faisait des chocolats chauds aux extraits de belladone. ☁️ AGE . 28 ans. ☁️ DATE DE NAISSANCE . 14 juillet 2032 ☁️ ASCENDANCE SORCIÈRE . sang-mêlé, papa moldu et maman sang-pure (et accessoirement atrocement médisante). ☁️ ORIGINE(s) . Sang pour sang anglais, a pointé le bout de son nez dans la banlieue londonienne. ☁️ PATRONUS . Un opposum. A cause des cernes. ☁️ EPOUVANTARD . Revoir le visage courroucé de son grand-père lorsqu'il le punissait. ☁️ POSTE . Professeur de dressage des créatures magiques & études des créatures dangereuses. ☁️ PARTICULARITÉ MAGIQUE . Aucune, si ce n'est une certaine empathie avec les créatures autre qu'humanoïde. Mais forcément, ça ne compte pas vraiment.





sous le nuage.

☁️ A ÉTÉ CONTAMINE . Oui. ☁️ PINK SYMPTOMS . "sent la fleur quand il est joyeux / autre odeur en fonction humeur" = Sent la rose lorsqu'il est heureux, le chien mouillé lorsqu'il est triste, et la chair brûlée lorsqu'il est énervé.☁️ PINK SYMPTOMS UNIQUE . C'est open bar, viendez donc. <3







☁️ TON AVIS SUR L'EXPLOSION DE L'USINE . On en a fait toute une histoire, et la gazette du sorcier en a parlé pendant des semaines. Le jour J, Reed n'a fait que le lire entre deux cours, un café dans la main et des chocogrenouilles sur la table de la salle de repos. Si le nuage n'était pas apparu, il aurait certainement refermé le journal sans s'en soucier plus que ça, les chocogrenouilles en bouche, et il en aurait vaguement discuté avec quelques collègues par la suite. Seulement, cette espèce de chewing-gum géant s'est dressé au-dessus de leur tête, et depuis, Reed a suivi avidement la suite de cette affaire. De là à se rendre compte qu'il avait été contaminé, c'est une autre paire de manche...

☁️  TON AVIS SUR LES PINKS SYMPTOMS . Il aurait bien voulu n'être qu'un spectateur de tout ça. Un simple professeur qui, amusé et curieux, étudierait les comportements singuliers de ses élèves contaminés et essaierait de deviner quel est leur symptôme. Mais non. Touché lui aussi par la grâce ironique du Nuage, il ne peut pas en rire, ou tout du moins, beaucoup moins. C'est une tare, d'autant qu'il a hérité d'un pink symptom autrement plus gênant que certains autres. Alors, il tente de le dissimuler, mais évidemment, c'est une tâche bien plus facile à dire qu'à faire.


☁️  TON PINK SYMPTOMS . Jamais auparavant Reed n'aurait songé à cacher son odeur de façon si appuyée. Et pourtant. Il semblerait que le Nuage l'ait pourvu d'une certaine malédiction, et quelques unes de ses émotions les plus fortes impliquent une senteur particulière. Ainsi, une joie sincère lui prête le parfum de la plus embaumante des roses, la tristesse profonde celle d'un labrador trempé, et la colère sourde celle d'un corps carbonisé. Aujourd'hui, il n'a pas encore trouvé de sortilège pouvant l'aider à contourner ce symptôme. Rien ne peut lui prêter main forte, mise à part quelques déodorants puissants ne durant pas sur le long terme.
☁️  POINTS FORTS & POINTS FAIBLES. Il est très à l'écoute des autres, malgré son silence. ♦️ Grâce à ses voyages et sa passion, il a une connaissance très étendue sur la plupart des créatures magiques. ♦️ D'ailleurs, il possède davantage d'empathie avec elles qu'avec ses congénères, ce qui le pousse à les comprendre un peu mieux que les autres. ♦️  Il fût un élève très appliqué durant son cursus à Poudlard, ressortant parmi les meilleurs dans la section Biologie. ♦️ Il possède une pudeur naturelle et une réserve certaine, et ce bien avant les événements du Nuage. ♦️ Cependant, il ne manque pas de répartie, et bien que l'on pourrait croire à de la condescendance, ce n'en est pas. ♦️ Grand gourmand, c'est un adepte des confiseries du monde magique. ♦️ Il était poursuiveur durant son cursus dans l'équipe de Quidditch de Serpentard, ce qui lui confère une certaine agilité au balais. ♦️ Sérieux et rigoureux, il n'est peut-être pas professeur depuis longtemps, mais prend son travail très à cœur. ♦️ Fier et volontaire, il est difficile de le détourner d'une idée fixe. ♦️ Plus jeune, il était bien plus arrogant qu'aujourd'hui, et la fin de son cursus se fit plus violente que le reste. Il a encore, adulte, des séquelles de ce comportement hautain et parfois méprisant. ♦️  Son plus gros point faible réside dans la personne à la tête de l'actuel département de Justice Magique. Elle le maintient prisonnier de son passé et de ses démons intérieurs. ♦️  Il a terriblement peur des elfes de maisons, celui de sa mère l'ayant traumatisé lorsqu'il était enfant. ♦️ Secret et mystérieux, il parle très peu de lui, encore moins de sa famille. ♦️ Il peut passer plusieurs nuits blanches d'affilée, sans vraiment se rendre compte que des cernes creusent davantage son visage. ♦️ Fumeur invétéré, plusieurs paquets y passent par semaine. ♦️ On peut lui trouver un côté revêche, sauvage et presque ermite lorsqu'il s'y met. ♦️  Certains fantômes des tableaux exposés ont tendance à l'exaspérer. ♦️ Il tient à son silence lorsqu'il est en train de travailler ou de lire, de ce fait le moindre trouble-fête l'importunant lors de ces moments est systématiquement puni. ♦️ Malin et parfois vicieux, il n'est pas le dernier pour inventer des plans pour se sortir de mauvais coups. ♦️ Il aime râler. Il aime grogner sur des détails peu importants. Trop perfectionniste et pointilleux, on lui a déjà dit plusieurs fois.  
☁️  PSEUDO . Syato ☁️  AGE . 21 years ans. ☁️  OU AS TU DÉCOUVERT NBT. Finalement monsieur Priam a réussi à ramener quelques uns de ses partenaires de RP.~ ☁️ TA PRÉSENCE . 5/7 on va dire ! ☁️  TON SEXY AVATAR . Aneurin *PUPPY* Barnard ☁️  AVIS SUR LE FORUM . Vous avez une bannière avec des canards-chevaux. Je ne pouvais que m'inscrire. ☁️  BESOIN D'UN PARRAIN . Je pense que ça ira, merci ! ☁️  MOT DE LA FIN . COME AT ME, JE REFOULE. ♥️




Dernière édition par Reed T. Jaesvoth le Jeu 13 Aoû - 23:08, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Reed T. Jaesvoth
My way will be choosen soon


Parchemins : 41
ici depuis : 13/08/2015
Maison / Profession : Professeur de dressage des créatures magiques & études des créatures dangereuses, anciennement serpentard.
Pink symptoms : Sent la rose lorsqu'il est heureux, le chien mouillé lorsqu'il est triste, et la chair brûlée lorsqu'il est énervé.

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 1:00


Ton texte modifiable à volonté
citation que tu veux


   

    EXPLICATIONS à la suite de ce message tu devras rédiger ton histoire sous la forme que tu désirs. Nous demandons un minimum de trente lignes pour cette partie. Vous avez le droit de l'illustrer de rajouter du dialogue. Pour toute personne désirant une particularité magique, merci de bien vouloir suivre le formulaire demandé dans la partie correspondante. Dans votre histoire il faudra IMPÉRATIVEMENT parler du nuage et de votre ps. Merci de rendre cette partie vivante. (merci de ne pas effacer ce message)
   

   

I. You're blood to me.


Pour parler de Reed, il faut d'abord s'intéresser à Abigail. Abigail, douce et noble Abigail, héritière de la famille Brinkley. Ces sang-purs aux valeurs strictes et appliquées… Leurs règles ont régné d'une main de fer au sein de la lignée depuis des générations. Comme le fait de préserver la pureté de leur ascendance en évitant de copuler avec des moldus, par exemple.
Il se trouva qu'Abigail tenta de respecter à la lettre ces codes, essaya de toute son âme d'échapper à la sentence que son père, Thaddeus, pouvait lui infliger d'un simple regard. Thaddeus qui avait été abîmé par cette guerre contre le Seigneur des Ténèbres, celle que l'on raconte dans les livres d'Histoire mais qui fût bien plus violente encore lorsque l'on avait vécu ces événements. De ce fait, son caractère était devenu plus dur, et il imposait à sa fille aînée une ligne de conduite exemplaire.
Et elle s'efforça de la suivre, tant bien que mal. Jusqu'au jour où, dans la fleur de ses vingt-neuf ans, son chemin croisa celui de Samuel. Pas une once de magie ne vivait en lui.
Ils se virent, quelques fois, dans le plus pur secret. Malheureusement, les princesses des contes étant toutes des catins fictives, la réalité frappa rapidement pour briser le petit rêve rebelle de la jeune jeune. Samuel n'était pas un bon garçon. Dés qu'il apprit qu'elle était enceinte, il détala, avant même qu'elle ait pu lui dire qu'elle était une sorcière.
Petite Abi n'était que poussières. Elle rentra dans le droit chemin, hésita longuement avant de garder l'enfant. Mais l'idée de sacrifier une chance d'être mère lui déplaisait bien plus que les jugements concupiscents que sa famille aurait pu avoir sur elle, et elle finit par mettre au monde le premier sang-mêlé de la famille Brinkley.

Reed était un enfant sage, conscient du poids qu'il imposait au sein des siens. Très tôt, il comprit que la valeur de son  était quelque contre laquelle il devrait se battre chaque seconde de son existence, si bien qu'il prit le parti de tenter de la dépasser. Il voulait leur prouver, à ces tantes, ces oncles, ce grand-père, qu'il était tout aussi bon qu'eux, si ce n'était plus. Les Brinkley eurent la dessence de ne jamais cacher la nature magique de leur famille, car Reed montra rapidement quelques aptitudes le destinant à la tâche de tout futur membre du cercle de sorcellerie anglais. « On fera peut-être quelque chose de lui. » avait un jour déclarer son grand-père lors d'un dîner. Alors, jamais Abigail ne connut plus grande joie que le matin où son enfant, son tout petit reçut une lettre venant de Poudlard. Le jour de ses onze ans signa le début d'une vie nouvelle pour le garçon qui, rapidement, s'intégra à cette vie de château et de fantastiques découvertes. Les années passèrent, et son application en classe ainsi que son hardeur au travail lui firent progressivement gagner sa place au sein des Brinkley. D'ailleurs, Reed se souviendra probablement jusqu'au jour de sa mort l'instant fatidique où son grand-père déclara combien il était fier de ce qu'il était devenu.

Toutefois, bien qu'éprise d'un bonheur idyllique de fierté maternelle, Abigail restait avant tout une femme avec des désirs bien encrés en elle. Elle voulait rencontrer celui qui parviendrait à la faire reprendre confiance en les hommes, qui lui offrirait cette vie de couple sans bavures dont elle avait tant rêvé.
Et il lui sembla que l'hiver des seize ans de son fils, elle trouva le bon. L'unique Ce sang-pur prisé, convoité par tant d'autres qu'elle avait rencontré lors d'un vernissage et qui l'avait instantanément transportée. Ce fût durant les vacances de Noël qu'elle présenta à Reed celui qui, avec toute vraisemblance, deviendrait son beau-père.

Faust Jaesvoth. Un très haut placé dans le monceau d'enchevêtrements hiérarchiques qu'était le ministère de la magie.
Faust à la verbe fine et au regard acéré. Faust qui provoquait le diable et rendait fou les anges.



II. I'm dust to you.


« Je t'aime. »

Du haut de ses vingt ans, Reed était un garçon épanoui. Ses études lui souriaient, il n'était pas trop mauvais en sport et sa passion pour le monde magique n'avait jamais été aussi forte. Le couple qu'il formait avec Thalissa Livingstone était à l'instar de ceux que l'on croisait dans les papiers de la presse people, et la gazette étudiante ne manquait pas de s'amuser sur ce duo « star » que représentait ces Roméo et Juliette modernes, ce Serpentard et cette Poufsouffle. Reed appréciait sa présence, elle avait de la suite dans les idées et ce n'était pas pour lui déplaire. Oui, Thalissa était adorable, vive, intelligente et amusante.

« Je t'aime aussi... »

Mais en rien il n'aurait pu l'aimer autrement qu'en tant que bonne amie, une amie qui console, une amie qui fait oublier les erreurs. L'erreur d'être épris jusqu'à en crever de la mauvaise personne, l'erreur de comprendre que celle-ci vous laisse dévorer son coeur tout autant car celle-ci ferait n'importe quoi pour vous. Deux idiots au centre d'un tourment qu'ils avaient provoqué depuis leur premier baiser le mois dernier.

C'était entre les bras de Faust que Reed se sentait vivant. Qu'il mourait sous chaque baiser, caresse et promesse, qu'il ressentait l'étau qui enserrait sa gorge presque jusqu'à la rompre. La douleur du secret. La frustration et la colère, sourdes, étriquées entre les mailles d'un amour bien trop passionnel.
Il ignorait si Faust s'était lassé de sa mère ou s'il l'avait véritablement aimée un jour. Il l'avait épousée, après tout. Le nom « Jaesvoth » s'était écoulé sur celui des Brinkley, jusque sur les papiers d'identité de Reed. Il partageait son nom, mais le garçon voulait plus, bien plus, jouer avec ce feu qui brûlait en eux à chaque regard, chaque mot, chaque séparation. Mais Reed savait. Il savait qu'Abigail était une romantique invétérée, qu'elle croyait en l'honneur et aux mariages éternels. Cet homme, c'était celui qui l'accompagnerait dans la tombe, et dans le plus lourd des silences, son propre fils était en train de lui arracher ce rêve des mains.

Il s'en voulait, beaucoup. Mais recommençait, drogué. De mère en fils, Faust avait laissé une empreinte indélébile sur leurs âmes bafouées, et lui seul savait comment cette histoire terminerait.

Quatre ans passèrent et cette relation n'en devint que plus intense. Reed avait rompu avec Thalissa depuis longtemps, et son beau-père inventait prétexte sur prétexte pour passer plus de temps avec lui et délaisser, subséquemment, le lit conjugal. Abigail réagit comme n'importe quelle femme de son âge impliquée dans une relation amoureuse depuis huit ans l'aurait fait.
Elle doutait.
Elle soupçonnait la présence d'une maîtresse au sein du ministère, se rongeait les sangs et allait confesser ses propres interrogations à son fils qui entamait à ce momen-là sa dernier année de second cycle à Poudlard. La culpabilité de Reed ne s'en trouvait que décupler, et ce fût peut-être une punition d'ailleurs le jour où, rentrant plus tôt, Abigail surprit son époux et son enfant en train de s'embrasser dans le salon de la résidence.

Reed se souvient des pleurs, des cris, de la gifle et de son interdiction de remettre les pieds chez lui. Et il les comprend. Sans doute n'en voudra-t-il jamais totalement à Abigail, car elle n'était que la trahie, celle dont la souffrance était la plus forte. Il a cherché à éteindre sa propre souffrance au fil du temps, en partant, loin de tout, loin de lui. Sorcier confirmé après l'obtention de son diplôme, il se mit à voyager pendant quelques temps, pour parfaire sa connaissance des créatures magiques et perdre avec elles. Il voulait être seul. Faust ne comptait plus. Il ne devait plus compter, car il n'avait pas levé le petit doigt pour le revoir, ni le défendre… Si leur amour était véritable, Reed en attendait encore la preuve.


III. The past is near, but we're all brand new.


C'est au bout de trois ans qu'il rentra en terres anglaises. Plus mûr, moins fleur bleue, et peut-être un peu plus solide. Vingt-sept ans, et il s'était mis à la cigarette, aux jeans élimés et aux rangers de randonneurs.
Vingt-sept ans, et l'envie de revenir à des bases plus saines. Poudlard avait été, malgré toute son « adulescence » décadente, les plus belles années de sa vie. Aussi, lorsqu'il apprit qu'un poste de professeur concernant le fabuleux bestiaire magique était à pourvoir, il sauta sur l'occasion et proposa sa candidature. Il se sentit enfin chanceux, ne serait-ce que professionnellement, lorsqu'il apprit que compte tenu de son parcours au sein de l'école, il fût accepté en tant que membre du corps professoral.

Et puis, nouvelle explosion. Une de plus dans sa vie, mais cette fois, sans lien avec la cellule familiale. Un an environ après avoir intégré l'école, son quotidien redevenu tranquille venait d'être perturbé par l'usine des savon-sauteurs. Elle avait volé en éclats, provoquant un grand cas au sein du monde magique.
Bien sûr, Reed n'y prêta que peu d'attention, jusqu'à ce jour fatidique où une certaine phrase tomba. De la part d'une élève qu'il était en train de réprimander pour son comportement dans un couloir. Une phrase qui le conditionna vers un destin plus funeste, une phrase qui lui fit comprendre que sa colère, sa tristesse ou sa joie ne seraient plus jamais anodines. Que ses émotions, enfin, avaient peut-être un autre sens que celui de se dissimuler.

« … Comment ça, « je sens le cochon grillé » ? »


Satané Nuage. Il a tout de même le mérite de faire ressortir un côté inaccessible de notre personnalité. Même si celui-ci embaume toute une pièce…

   


Dernière édition par Reed T. Jaesvoth le Jeu 13 Aoû - 23:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Regina Shacklebolt
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 50
ici depuis : 05/08/2015
Maison / Profession : Hufflepuff, 3ème année en crusus Sécurité Magique, batteuse de l'équipe de Poufsouffle
Pink symptoms : Reverse Speaking

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 8:40

Ouhhhhh, bienvenue monsieur le professeur! J'adore ton titre!!! Bon courage pour la suite, j'ai hâte de voir ce que ça va donner!!!

Gin avait voulu devenir dresseuse, donc en fonction du temps que tu as enseigné à Poudlard, je viendrais sans doute te demander un lien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cyrus D. Avery
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 52
ici depuis : 05/08/2015
Maison / Profession : Slytherin, attrapeur, 3ème année du second cycle en recherche magique
Pink symptoms : Hallucinations

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 9:09

Excellente ta citation ! Et puis bon choix de matière à enseigner ^^ ! C'est Priam qui va être content de te voir parmi nous ! En tout cas, bienvenue et courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Raspberry Grimm
Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre


Parchemins : 720
ici depuis : 02/03/2014
Age : 23
Maison / Profession : serdaigle en cursus justice magique.
Pink symptoms : depuis que le nuage est apparue tu vis dans un conte de fées.

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 9:21

mwoo il est beaaaauuu (a) et j'aime ton ps !! BIENVENUE sur NBT merci de nous avoir rejoint en tout cas si tu as la moindre question n'hésite surtout pas ! Bonne rédaction !!!

_________________
    Et le Temps m'engloutit
    Le tombeau, confident de mon rêve infini + Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres, Et son crâne, de fleurs artistement coiffé, Oscille mollement sur ses frêles vertèbres. O charme d'un néant follement attifé. Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, Exhale le vertige, et les danseurs prudents Ne contempleront pas sans d'amères nausées. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
C. Sarah Bridgestone
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 298
ici depuis : 17/05/2015
Maison / Profession : Poufsouffle ♥
Pink symptoms : Sous l'effet du nuage, est amoureuse d'un parfait inconnu mais lorsque les effets se dissipent, leur attirance se dissipe aussi momentanément

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 9:47

HAAANW :3 Bienvenue parmi nous, ravie de voir que Priam a réussi à te faire craquer pour le nuage !

_________________
Nobody sees we are the secret can't be exposed
L'amour peut parfois être magique. Mais la magie peut parfois ... juste une illusion.
Il ne suffit pas d'aimer pour croire, la confiance est un cadeau qui se gagne mais aussi qui se donne, en ne trahissant pas ceux que l'on prétend aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sixtine O. Calloway
Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage


Parchemins : 56
ici depuis : 05/08/2015
Age : 23
Maison / Profession : gryffondor, 2e cycle, 3e année
Pink symptoms : perte de pouvoirs, absorption de ceux d'un autre

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 10:01

Bienvenue ! I love you bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Morrigan O. Yaxley
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 117
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : serpentard, étudiante en recherche magique
Pink symptoms : transplane sans le vouloir

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 10:48

oh il est beau le professeur
sinon bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sacha G. Redheart
Enfant on aime rêver, adulte on rêve d'aimer


Parchemins : 171
ici depuis : 28/07/2015
Age : 39
Maison / Profession : Professeur de musique à Poudlard
Pink symptoms : Devient une femme (avec tout l'attirail et les problèmes que ça inclu) lorsqu'il s'énerve de trop au mauvais moment.

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 11:04

Bienvenue cher collègue je connaissais pas ton avatar mais en tout cas, il a une bouille qui ressemble à Elijah Wood En tout cas, bon courage pour la suite de ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Reed T. Jaesvoth
My way will be choosen soon


Parchemins : 41
ici depuis : 13/08/2015
Maison / Profession : Professeur de dressage des créatures magiques & études des créatures dangereuses, anciennement serpentard.
Pink symptoms : Sent la rose lorsqu'il est heureux, le chien mouillé lorsqu'il est triste, et la chair brûlée lorsqu'il est énervé.

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 12:36

Oh mais quel accueil !! Ca fait chaud au coeur, Elvis et moi on a bien fait de suivre Pripri ! D'autant que perso c'est mon premier forum HP !

Regina - Merci ! Pas de soucis pour le lien, ce sera avec plaisir !

Cyrus - Il l'est déjà ! Merci pour la citation ! xD Je continue ma fiche de ce pas !

Raspberry - Imogeeeeeeen ! Je l'adore ! ** Merci beaucoup, quand j'ai vu ce PS j'ai su que c'était pour moi. ♥️

Sarah - Il est très fort ce Priam xD ! Merci ! ♥️

Sixtine - Merci pour l'accueil !

Morrigan - JE SURKIFFE TON PSEUDO. Et merci ! ♥️

Sacha - Oooh, pas faux pour la ressemblance avec Elijah ! J'avais jamais fais attention ! J'ai découvert Aneurin dans We'll take Manhattan et depuis je cherche désespérément un endroit cool où le jouer xD ! Merci beaucoup pour l'accueil en tout cas, je vais me dépêcher de finir tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lily-Rose H. Robertson
Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre


Parchemins : 23
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : Serdaigle powaaa my friend !
Pink symptoms : Diminution du QI

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Jeu 13 Aoû - 14:58

Bienvenue parmi nous Monsieu le professeur ! Bon courage pour la fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Raspberry Grimm
Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre


Parchemins : 720
ici depuis : 02/03/2014
Age : 23
Maison / Profession : serdaigle en cursus justice magique.
Pink symptoms : depuis que le nuage est apparue tu vis dans un conte de fées.

MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   Ven 14 Aoû - 8:38


Diplômés
Devenir adulte, c'est reconnaître, sans trop souffrir, que le "Père Noël" n'existe pas.


FÉLICITATIONS REED & bienvenue sous le nuage !

Ce que je peux dire sur ta fiche de présentation, c'est que cette histoire et simplement comme je j'aime ! de la destruction à l'état pure et un personnage auquel on s'attache ! j'ai vraiment hâte d'en lire plus sur reed et sur la suite de son histoire ! et puis un aussi beau professeur je ne peux qu'approuver !

Avant toute chose n'oublie surtout pas de recenser ton avatar et ton ps ! Désormais que tu es officiellement validé(e), tu peux te rendre sur la CB du forum afin de mieux t'intégrer. De plus, tu peux flooder (avec modération) afin de compléter ton intégration et discuter avec les autres membres. Tu peux créer tes sujets de demandes de liens dans cette partie. Par ailleurs merci de bien vouloir remplir ton profil comme il se doit et de faire gagner des points à ta maison/groupe. Mais, surtout bon rp dans la joie et la bonne humeur !





_________________
    Et le Temps m'engloutit
    Le tombeau, confident de mon rêve infini + Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres, Et son crâne, de fleurs artistement coiffé, Oscille mollement sur ses frêles vertèbres. O charme d'un néant follement attifé. Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, Exhale le vertige, et les danseurs prudents Ne contempleront pas sans d'amères nausées. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reed ♦ 'Tis but a scratch !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reed ♦ 'Tis but a scratch !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scratch (pocahontas X maclou ) A RESERVER news photo p4
» alimentation :scratch:
» Reed Cupid Junior, Sorrel Solid
» Lien pour retirer les scratch sur un verre plexi et saphire
» Monsieur Scratch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nose-biting teacups :: Redeviens un moldu :: version I. :: fiche de presentation-