AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Notre futur à l'école~ feat Samora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Samuel Dastan
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 64
ici depuis : 28/07/2015
Maison / Profession : Jaune
Pink symptoms : Dérèglement du temps

MessageSujet: Notre futur à l'école~ feat Samora   Sam 1 Aoû - 23:36

Les gens étaient trop calme et c'était extrêmement étrange. Moins d'un an, il y a tout juste un mois, une usine avait exploser et un nuage rose avec donné des effets étranges aux gens, certains appelaient ca des maladies, d'autres des bénédictions, il y avait même le terme pink symptom qui était apparut dans le but peut-être de rendre ca plus vulnérable. Le rose, c'est sympathique après tout, il y aurait eu plus de panique si celui-ci avait été rouge sang ou vert maladif. Comme si la couleur allait changer le fait qu'un adolescent était devenu aveugle et que d'autres subissaient des mutations. Il n'y avait que les journalistes et les chanceux pour voir ca comme étant une bonne nouvelle. Cependant, le reste de la population semblait trouvé le sujet banal et sans inquiétude puisque les enfants retournaient tout de même à l'école et qu'il y avait une foule au chemin de traverse, pour le plus grand déplaisir d'Aurora. Elle qui n'aimait pas sortir parmi les gens et qui aurait au moins plus profiter d'un instant de peur pour que les gens restent chez eux, c'était rater. C'était à peine s'il n'y avait pas des plus téméraires pour courir dehors à la recherche du nuage dans l'espoir qu'ils leur poussent des ailes dans le dos.

Étant de la même année, Sam et Aurora avaient décidés, comme à chaque année en fait, d'effectuer leur achat pour l'année scolaire ensemble. Ils étaient venus accompagner de Lysander qui leur servait de "chaperon", mais qui les avait déserter après avoir rencontrer des connaissances et le rouquin s'en était senti très soulager puisqu'il était toujours dans le milieu d'une tension entre les deux autres à chaque fois qu'ils étaient en trio. C'était donc avec la liste des effets à acheter qu'ils avaient reçu comme chaque année dans une lettre de l'école qu'ils faisaient leur petit bout de chemin en essayant le plus possible de ne se cogner à personne, tâche à laquelle sa cousine était très douée. De son côté, Sam avait tendance à être trop poli ou se laisser intimider dans les foules se qui le laissaient toujours coincé quelque part à ne pas pouvoir passer car il y avait toujours un bouchon de personne pour bloquer que ce soit dans les rues, dans les couloirs de l'école ou pire, quand il était pressé de se rendre à la toilette. Heureusement, aujourd'hui la population semblait elle aussi être assez à la dernière minute dans ses achats pour ne pas perdre de temps à parler immobile, mais effectuait la merveilleuse action de dialoguer tout en marchant, ce qu'accomplissait aussi les deux cousins qui avaient des sujets plus diversifier que le beau ou mauvais temps.

-Parfois je me dis que si un jour il y avait un concours pour faire ma biographie le gagnant serait celui qui aurait juste coller des photos de chats sur toutes les images.

Ceci était, entre autres, une des phrases inutiles, mais pas forcément inhabituel, qui se trouvait dans la discutions. Cela faisait parti de l'effort que mettait l'adolescent dans son plan pour ne pas paniquer sur l'accident de l'usine avec tous les risques et de rester un optimiste petit garçon. Cependant, son plan de ne jamais laisser son cerveau au repos et donc de toujours parler n'était pas des plus évident lorsqu'il n'avait pas particulièrement quelque chose à dire et qu'Aurora n'était pas la plus bavarde, surtout entouré d'autant de témoins.  Pour une fois, le rouquin se disait qu'il faudrait une action particulière pour capter son attention comme un gnome qui ferait du parachute au dessus de leur tête et qui atterrirait sur le toit d'une boutique ou un hibou ayant soudainement le vertige forçant quelqu'un à grimper dans un arbre pour aller le chercher ou une tornade de requin [tant qu'à lister des inepties].

-ok, j'y arrive pas...je sens que l'année va être une catastrophe avec la magie qui perturbe tout le monde et j'ai pas envie de retourner à l'école car il va forcément y avoir quelqu'un devenu fou et avec ma superbe chevelure qui attire l'attention, je suis celui qui va se faire charger dans la foule.

Non...c'était pas vrai qu'avouer ses craintes le calmait. La personne qui avait dit ca un jour, il l'emmerdait grave en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Aurora M. Aberline
Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage


Parchemins : 30
ici depuis : 28/07/2015
Maison / Profession : Gryffondor, cinquième année
Pink symptoms : se pense habiter par quelqu'un d'autre

MessageSujet: Re: Notre futur à l'école~ feat Samora   Mar 18 Aoû - 23:04

Depuis cet incident, depuis l’explosion de l’usine, plein de vies avaient été changés par les évènements. Bien sûr il fallait qu’Aurora soit aussi une de ces victimes, mais en plus son cousin et d’autres membres de leur famille qui avaient été affectés. La jeune sorcière aurait vraiment pu croire qu’elle pourrait cacher ses craintes, ses peurs, comme à chaque fois, mais quelque chose était vraiment différent. Quoi? Elle n’aurait pu vous répondre, même si elle l’aurait désiré, mais ce matin là elle avait tourner au moins une vingtaine de fois dans son lit pour se calmer. Mur gauche, mur droite, rien ne changeait, cette arrière pensée ne la quittait pas. Qu’allait-il se passer une fois à Poudlard? C’était bien beau cachée à sa mère quelques informations concernant celui qui avait élu résidence dans son corps, mais le cacher à Kitten? Puis les professeurs se douteraient bien que quelque chose clochait si l’élève la plus timide et réservée de la classe devenait soudainement une tout autre personne. Rien n’allait, définitivement, et ça n’allait que de mal en pire. Gauche, droite, gauche, droite, décidément tourner dans un lit n’aidait pas. Cinq heure trente, heure du réveil, il fallait magasiner pour le retour à l’école. Aury se relevait doucement en frottant ses yeux déjà alourdies par le manque de sommeil.

« Aller. » se dit-elle à voix basse. « Je peux y arriver. » s’encourageait-elle d’une voix douce en mettant ses pied au sol. Marchant d’un pas discret, elle tentait d’éviter de faire du bruit dans la maison pour ne pas réveiller son père adoptif ou son petit frère. Au diable sa mère, quelques nuits tourmentés d’un réveil ne lui ferait pas de tord, mais jamais Aury ne voudrait troubler le sommeil des deux autres qu’elle aimait de tout son cœur. Enfin rendu à la salle de bain, elle du enjambé Goliath (le chat) qui n’avait pas dormi cette nuit non plus, enfin c’était un chat il dormirait dans le jour. Hop une douche, l’eau fit du bien à Aurora, mais il ne pu effacer toutes les pensées qui la traversait machinalement. Puis le reste du matin ce fit dans le silence le plus mort qui puisse exister, jusqu’à ce qu’elle ferme enfin la porte de la maison de ses parents. À partir de là elle n’avait qu’à marcher dans Londres pour aller rejoindre son cher cousin au lieu de rencontre.

Il fut une époque où l’idée d’aller magasiner à cet endroit lui faisait presque oublier le nombre de gens dans la rue. Bien qu’elle détestait les foules, l’idée d’être avec son cousin Sam n’était jamais mauvaise, Aurora était presque heureuse d’y aller normalement. Cette année était bien différente, pire que les autres, Aurora se collaient sur chaque mur pour que personne ne la touche et marchant la tête basse, elle n’osait même pas regarder devant. Arrivée avec Kitten ils marchèrent le long des boutiques, allant chercher ce qu’ils avaient de besoin, mais si Aury n’avait pas à parler elle ne le faisait pas. Silencieuse, distraite, elle n’écoutait même pas les nombreux mots que prononcèrent son cousin. Joyeux, malheureux, stressé, elle n’entendait rien perdu dans sa bulle. Tout ce qui pu passer entre ses deux oreilles fut le mot foule. Elle relevait la tête doucement, tassant ses cheveux châtain de son visage pour regarder son cousin dans une expression complètement béat. « Hein? » dit-elle sous l’effet de surprise en regardant autour d’eux. Foule? Le chemin de traverse était presque désert si on le comparait aux autres années, bien que pour cette endroit désert voulait dire au moins un millier de gens, mais pas un de plus.

« Pardon, je ne t’écoutais pas, tu disais? » d’une voix troublée et gênée, elle s’exprimait enfin pour la première fois de la journée dans une phrase contenant au moins un verbe. Miracle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Samuel Dastan
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 64
ici depuis : 28/07/2015
Maison / Profession : Jaune
Pink symptoms : Dérèglement du temps

MessageSujet: Re: Notre futur à l'école~ feat Samora   Mer 19 Aoû - 2:36


Alors qu'il avait été nerveux et qu'il avait même usé de courage, ce qui selon le choixpeau était vraiment pas sa qualité première, voila que sa cousine voulait lui faire répéter, car elle ne l'avait pas écouter. Son regard devait être suffisant pour dévoiler sa surprise et le fait qu'il était un peu vexé. Ce n'est pas non plus comme s'il y avait quelque chose d'extrêmement distrayant. Juste pour être certain, le rouquin regarda dans les environs, mais ne repéra aucun joli brun de leur âge se promener dans la rue. Limite boudeur, l'adolescent se plaça devant la ninja et croisa les bras en essayant d'être désinvolte.

-Oh, rien de vraiment important, juste une vision de ma possible futur mort, car je sens que cette année va m'offrir beaucoup de malchance avec toute cette histoire de nuage et de magie perturber. Qu'est-ce qui dit que quelqu'un ne va pas finir avec la tête qui enfle jusqu'à éclater? Si par chance c'est pas ma tête, j'vais être quand même le malheureux recevant le jus de cerveau.

Le côté optimiste de Samuel était décidément en congé ou plutôt attaché dans un fauteuil par son anxiété qui avait le plein contrôle, mais aucune capacité de leadership mentale. Ses émotions courant dans tous les sens avec des chapeaux en feu sur la tête, mais aucune n'était assez calme pour penser à l'enlever au lieu de chercher de l'eau pour éteindre les flammes. Ou alors le soleil plombait sur sa tête et commençait à lui chauffer le cerveau. Le garçon décida de faire un effort pour se calmer, essayant d'absorber un peu de l'attitude calme de sa cousine qui était entièrement sereine tout comme sa formation de ninja lui obligeait à avoir. Sauf que le rouquin lui était plutôt un paquet de nerfs en liberté qui n'avait que sa dose de chatons pour le tenir sous contrôle. Pourquoi retourner à l'école? Il était très bien avec ses quatre années d'études accompli. Il pouvait toujours aller acheter les livres et promettre d'étudier. Ses parents avaient amplement le temps de l'éduquer. Il acceptait d'être le porteur d'eau au travail de son père, il n'avait aucun orgueil pour ça.

-Sérieusement, ils savent pas les effets et ils nous retournent à l'école avec plein d'autres personnes qui sont pleines d'hormones, d'impulsivité et sans le contrôle de leur magie. Ça ressemble à un début d'histoire où il n'en restera qu'un groupe de debout à la fin. Je ne suis aucunement celui qui peut taper sur les autres. J'vais finir écraser par les escaliers ou quelqu'un va mettre le feu à mes cheveux. Ou...revirement de situation et je deviens le maitre du monde. Mais j'en ai pas envie. Trop d'effort. Je divague... je deviens comme Nemesis. Oh my Merlin...

Subtilité de stress: 0%. Il essayait vraiment, mais à chaque fois son imagination reprenait le dessus et les mots se jetaient dans l'air pour se faire entendre sans qu'il ne puisse les rattraper. Cela dit, il ne s’était pas encore confié et il avait embouteillé ses sentiments pendant des semaines. Aury étant sa confidente, elle avait maintenant à subir. Bien sûr, lui aussi était prêt à être attentif à ses préoccupations. Il avait beaucoup de volonté d'aider même s'il était sans doute pas le plus efficace, surtout que cette patiente-là ne voulait pas toujours le traitement des câlins, qui était la meilleure médecine que pouvait offrir le roux. Ca et fournir une distraction en étant très aléatoirement captivé par autre chose. Heureusement qu'Aurore et le reste de son entourage n'était pas du genre à venir pleurer à sa porte parce que sa seule réaction serait d'être figé et de potentiellement offrir autant de chat à câliner pour l'amour qu'une autre personne intelligente offrirait des mouchoirs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Aurora M. Aberline
Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage


Parchemins : 30
ici depuis : 28/07/2015
Maison / Profession : Gryffondor, cinquième année
Pink symptoms : se pense habiter par quelqu'un d'autre

MessageSujet: Re: Notre futur à l'école~ feat Samora   Mer 19 Aoû - 3:32

Désolé, Aurore ne pouvait rien faire de plus pour Samuel, bien que le pauvre ne devait même pas comprendre la raison qui poussait sa cousine à avoir la tête en l’air. La jeune sorcière se serait fait un plaisir de tout lui expliquer en temps normal, mais ce n’était pas un temps normal, ou même un plaisir à expliquer. Quoi qu’il en soit, elle penchait la tête en écoutant la crise de panique de son cousin, non sans soupirer un peu, bien qu’elle ne comprenait pas comment il faisait pour toujours exprimer sa panique à voix haute. Il était vrai que les deux cousins ne se ressemblaient aucunement physiquement et caractériellement, Aurora étant si discrète que peu de gens savaient même qu’elle existait en ce monde.

«  Sam, rien ne sert de paniquer, si les adultes nous renvoie à l’école c’est qu’elle est sécuritaire. Puis tu préfère vraiment rester avec la cuisine de ta mère à l’année longue?  » Dit la sorcière d’une voix douce et calme, tentant d’apaiser son cousin, mais sachant que ce serait sans succès.

Avançant doucement devant les multiples boutiques, quoi que encore collé aux murs, l’adolescente tentait de suivre les divagations de son cousin. C’était peine perdu, il était sous un stress que même le calme plat de la jeune fille ne pourrait apaiser. Un très doux soupire ce fit entendre avant qu’elle n’arrête enfin de marcher pour se tourner vers lui.

« Puis Kitten, tu sais tout comme moi que l’endroit le plus sécuritaire où nous puissions être est Poudlard. Cette école à vécu pire qu’une crise comme celle-là. Oui il y a des dérèglements magique, mais les professeurs sauront quoi faire, ils doivent gérer avec des élèves déréglés à longueur d’année. Tout iras bien… » tentait-elle d’une voix qui se voulait calmante et familière.

Oui elle était elle-même sous un stress abominable, se rongeant de l’intérieur à l’idée que quoi qui ai élu domicile en elle prenne le contrôle, mais ce n’était pas prioritaire. Si son cousin sombrait sous la panique, alors elle suivrait de près, il était son dernier pilier avant la folie. Présentement elle avait besoin de lui en optimiste qui disait que tout irait bien, pas en adolescent déprimé-semi suicidaire- paniqué. Regardant son cousin droit dans les yeux, elle osait poser un sourire sur ses lèvres, tentant encore une fois d’apaiser l’atmosphère déjà assez lourde ainsi.

«  Mais, si on restait à la maison, tu ne t’ennuierais même pas des cours de créatures magiques un tout petit peu?  » dit-elle avant de lui faire un clin d’œil qui se voulait complice.

Tout semblait si normale quand Aurora parlait, comme si rien ne s’était passé, alors qu’on savait tous que c’était le contraire. Alors que la journée allait bien, mis à part la crise de panique de Sam, Aurore remarquait qu’ils étaient enfin devant la boutique de robe pour sorciers grandissant par magie. Elle lâchait son cousin une seconde pour entrer à l’intérieur, l’endroit débordait d’adolescent ce qui fit figer la sorcière en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Samuel Dastan
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 64
ici depuis : 28/07/2015
Maison / Profession : Jaune
Pink symptoms : Dérèglement du temps

MessageSujet: Re: Notre futur à l'école~ feat Samora   Mer 26 Aoû - 20:06


L'air de rien, ils avaient progressé dans la rue, Sam se détendant peu à peu plus grâce au calme d'Aurora que par ses mots. Oui, il avait raison de paniquer et il pensait qu'il n'y avait pas assez de personne qui s'inquiétait de la situation. Cependant, il savait aussi que parfois, le danger était plus le mouvement de foule qui avait peur au point de se marcher dessus pour sauver sa propre peau plutôt que la véritable menace. L'attitude de sa cousine l'obligeait donc à aller récupérer le côté plus rationnel de son cerveau. Il ne croyait toujours pas que Poudlard était l'endroit le plus sécuritaire, mais il était effectivement certain que les repas étaient meilleurs. Il devait avoir confiance que le personnel serait capable de gérer, même si eux-mêmes pouvaient ne rien comprendre, car ils étaient aussi touchés. Calme. Prendre des respirations. Reprendre une attitude plus joviale. Focuser sur le positif.

Oui, les créatures magiques. Ils seraient forcément épargnés par tout ceci. Ils étaient beaucoup plus stables que les humains. Le rouquin pourrait donc totalement avoir confiance en eux. Et puis, ce n'est pas la totalité de la population qui était touchée, juste la majorité. Ça irait bien. Aurora faisait même l'effort d'entrer en premier dans le magasin...même si non, elle n'était pas si pire que ça. Ou peut-être puisque Sam la vit se figer presque immédiatement. Il regarda par dessus elle pour apercevoir qu'il y avait quand même un nombre impressionnant de personnes pour l'espace disponible. Il était donc à son tour de jouer le thérapeute pour sa famille. Avec un grand sourire sur le visage, il saisit les épaules de la sorcière et la dirigea plus loin dans la boutique et donc, vers les gens. Il trouverait bien quelqu'un de non hostile [du point de vue d'Aury] dans ce tas de personnes. Regardant de droite à gauche tout en gardant son emprise sur le corps tendu de sa cousine, le roux égara aussi son regard pour essayer de situer un employé, car ils n'étaient pas là que pour le plaisir. À la place, il eut la surprise très agréable de repérer son mentor. À ce moment, Sam eut à faire un choix entre rester en soutien pour sa famille ou aller voir son ami qui avait gradué et qu'il ne verrait plus à l'école. Pourquoi choisir? Il traina donc Aurora vers son ami, la guidant toutefois avec attention pour ne pas percuter quelqu'un. Il attira donc l'attention du plus grand garçon [non, ce n'était pas un adulte pour le rouquin] qui avait l'air d'attendre dans son coin.

-Hey Aaron. Qu'est-ce que tu fais ici? T'as plus besoin d'uniforme maintenant pourtant.

-J'accompagne Connor.

-Ah oui, je n'y avais pas pensé. Donc, comment va/

- je pourrais te parler en privé un peu?

-Euh...c'est que, ça te dérange Aury? De toute façon, on magasine pas la même grandeur...ou sexe alors...on se rejoins?

L'adolescent n'était pas forcément à l'aise. Ca avait quand même l'air sérieux le ton avec lequel l'ainé lui avait parlé et il avait toujours pris bien a cœur les propos de son mentor. Bien qu'il jouait plus son rôle de lui-même, il n'oubliait pas facilement ses craintes et il avait la nette impression qu'Aaron voulait lui parler à ce sujet. Pourtant, il ne voulait pas que sa cousine prenne ça comme un abandon.

-Ou l'on peut se retrouver tous les quatre après vos achats?

-Oh, je sais pas, tu en penses quoi Aury?

Il ne savait pas si elle serait à l'aise avec les deux autres garçons puisqu'elle n'avait jamais semblé tout à fait se réchauffer à la présence d'Aaron et que lui-même ne voyait pas Connor très souvent. Cependant, ces ceux-là étaient de nature assez calme pour ne pas sembler envahissant, alors peut-être qu'elle arriverait a profité de la compagnie. Certes, c'était différent comme contexte puisqu'il ne s'agissait pas de l'école, mais ça pourrait être cool et surtout, plus relaxant. Une discussion conviviale au lieu d'une rencontre qui risquait de lui faire mal à l'état d'esprit.
À ce moment, le meilleur ami d'Aaron vint les rejoindre, le regard un peu curieux par les deux nouveaux venus, mais il les salua d'un signe de tête chacun avec un sourire simple et a ce moment, le mentor de Sam avait un certain regard espiègle en observant les deux autres. Le jeune sorcier se rendit alors compte qu'il n'avait toujours pas lâché les épaules de l'adolescente et la relâcha alors en se trouvant très distrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Notre futur à l'école~ feat Samora   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre futur à l'école~ feat Samora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nose-biting teacups :: Redeviens un moldu :: version I. :: rps-