AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MORRIGAN + the bloody hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Morrigan O. Yaxley
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 117
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : serpentard, étudiante en recherche magique
Pink symptoms : transplane sans le vouloir

MessageSujet: MORRIGAN + the bloody hell   Lun 27 Juil - 22:03


morrigan oria yaxley
citation que tu veux


   
☁️ NOM . Yaxley, même si c'est un nom difficile à porter, Morrigan n'a pas la mondre difficulté, elle assume le passé de sa famille, contrairement aux autres. ☁️ PRÉNOM(s) . Morrigan ce fut le nom que la femme qui l'a mise au monde a choisi, c'est certainement l'une des rares choses qui lui reste d'elle. Oria celui-ci fut choisit par son paternel et n'est utilisé que pour la punir. ☁️ DATE DE NAISSANCE . elle est née le 21 février dans une banlieu de Londres, chez sa mère biologique dans la plus grande discrétion. ☁️ ASCENDANCE SORCIÈRE . sang-pur aussi étonnant soit-il pour la batârde qu'elle est. ☁️ ORIGINE(s) . britanique et allemande par sa mère biologique ☁️ PATRONUS . elle est incapable de produire un patronus, son coeur est certainement trop noir pour cela ☁️ EPOUVANTARD . il prends la forme de sa mère et le rejet qu'elle a eu lorsqu'elle était enfant ☁️ CURSUS & ANNÉE SCOLAIRE . dans le deuxième cycle en troisième année en recherche magique. ☁️ PARTICULARITÉ MAGIQUE . le fait d'être une Yaxley ?
   


   
sous le nuage.

   ☁️ A ÉTÉ CONTAMINE . oui. ☁️ PINK SYMPTOMS . transplane sans le vouloir ce qui n'est pas très pratique lorsqu'elle a une discussion ☁️ PINK SYMPTOMS UNIQUE . non.


   

Sous le choixpeau (pour les étudiants in hogwart):
 


   

   
☁️ TON AVIS SUR L'EXPLOSION DE L'USINE . Cette situation n'aurait certainement jamais dû arriver, mais après tout que puis-je dire ? Rien ce n'est pas vraiment mon problème, enfin, si maintenant cela le devient, parce qu'il fallait que je sois contaminée par cette connerie. Avec la chance que j'ai, j'aurais du m'en douter, cela doit être le karma diront certaines personne, après tout je suis une Yaxley. Si certaines sorciers faisaient plus attention, ce genre d'accident n'arriveraient certainement pas, je trouve cela trop simple, mais bon les autorités se doivent de faire quelques choses afin ce que cela ne se reproduise jamais, principalement avec des legislations plus dures pour les entreprises aussi dangereuses.

   ☁️  TON AVIS SUR LES PINKS SYMPTOMS . C'est une belle connerie qui emmerde tout le monde sérieusement, vous croyez que c'est amusant de ne pas pouvoir contrôler ce que l'on fait. Et le pire, ce sont les gens qui n'en possèdent mais qui pensent qui en ont, mon petit frère par exemple, ce crétin essaye de nous faire croire qu'il a été contaminé. Qu'il arrête de jouer, je ne suis pas dupe et je vois bien qu'il ne l'est pas, s'il l'était il devrait apprendre à gérer cela. Et c'est compliqué, par conséquent je ne suis pas très ampathque d'habitude, mais cette fois je comprends les autres et je ne souhaite à personne d'être contaminé.

   

☁️  TON PINK SYMPTOMS . Je dois certainement transplaner au moins trois fois par jour, si ce n'est pas plus, sans que je n'arrive à le contrôler bien entendu, sinon cela serait trop facile. Il suffit que j'éternue et paf je suis à l'autre bout de Londres, heureusement pour l'instant je n'ai pas encore transplané lorsque je tenais quelqu'un. Je n'imagine pas les dégâts que cela pourrait donner plus tard, un bras cassé, une jambe... Cela risque d'être compliqué à expliquer, mais bon cela m'arrive également lorsque je m'énerve un peu trop, mais ce sont les deux seuls cas pour l'instant que j'ai découvert.
   
☁️  POINTS FORTS & POINTS FAIBLES. ambitieuse ☁️ rebelle ☁️ courageuse ☁️ tout aussi capable de franchise que d'une incroyable hypocrisie selon ses besoins ☁️ observatrice ☁️ maligne ☁️ excellente enquêteuse ☁️ a une bonne mémoire et connaît le nom de chaque élève de Poudlard sans les connaître personnellement ☁️ n'oublie jamais un visage ☁️ possède une grande répartie.
solitaire ☁️ désobéissante ☁️ fourbe ☁️ anticonformiste ☁️ opportuniste ☁️ colérique ☁️ provocatrice ☁️ devenue très peu bavarde depuis qu'elle vit chez les Yaxley ☁️ agressive ne mâche pas ses mots ☁️ peu douée avec les sentiments.
   
☁️  PSEUDO . MONAZ•HOPE ☁️  AGE . 22 ans ☁️  OU AS TU DÉCOUVERT NBT. sur un top-site ☁️ TA PRÉSENCE . j'esseairais de passer tous les jours et de rp au moins un jour par semaine ☁️  TON SEXY AVATAR . gabriella wilde ☁️  AVIS SUR LE FORUM .           ☁️  BESOIN D'UN PARRAIN . nope ☁️  MOT DE LA FIN .
   

   


Dernière édition par Morrigan O. Yaxley le Mer 29 Juil - 12:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Morrigan O. Yaxley
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 117
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : serpentard, étudiante en recherche magique
Pink symptoms : transplane sans le vouloir

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Lun 27 Juil - 22:06


Ton texte modifiable à volonté
citation que tu veux


   

    EXPLICATIONS à la suite de ce message tu devras rédiger ton histoire sous la forme que tu désirs. Nous demandons un minimum de trente lignes pour cette partie. Vous avez le droit de l'illustrer de rajouter du dialogue. Pour toute personne désirant une particularité magique, merci de bien vouloir suivre le formulaire demandé dans la partie correspondante. Dans votre histoire il faudra IMPÉRATIVEMENT parler du nuage et de votre ps. Merci de rendre cette partie vivante. (merci de ne pas effacer ce message)
   

   
PARTIE UN : CHANGEMENT Le petite tête blonde que j'étais se trouvait dans sa chambre lorsque j'entendis des cris venant de la cuisine, ma mère m'avais dit de monter dans ma chambre et d'y rester quoi que je puisse entendre. Sauf que je n'arrivais pas à savoir s'il s'agissait des cris de ma mère ou d'une autre personne, j'entendi la voix d'un homme. Je ne savais pas si je devais écouter ma mère ou descendre pour savoir ce qu'il se passait. J'entendais des pas dans le couloir, je préférai donc me cacher dans mon placard ce qui n'était certainement pas la meilleure cachette. La porte de ma chambre s'ouvrit et j'essayai de calmer ma respiration afin que l'on ne sache pas que je me trouvais là. Tu n'as aucun droit sur elle. Ce fut la voix de ma mère, je ne comprenais pas où elle voulait en venir dans cette histoire, surtout que je n'avais aucune idée de qui pouvait être cet homme qui venait chez nous. Cela faisait près de six ans que nous vivions seules, alors pourquoi quelqu'un s'intéressait tout à coup à nous et principalement à moi ? Je n'en avais aucune idée. Elle est chez mes parents, tu ne la trouvera pas ici. Ma mère mentait, j'étais à quelques mètres de cet homme sans qu'il ne s'en aperçoive. Mais aussi étonnant soit-il il l'a cru et s'en alla sans faire de vagues hormis une petite mise en garde. Je reviendrais la chercher et cette fois tu ne pourras plus rien dire.

Quelques jours plus tard, après que ma mère m'ait enfin expliqué que cet homme était mon père biologique. Je rentrais seule de l'école jusqu'à la maison, elle avait décidée de me faire aller dans une école pour moldus dans un premier temps pour que j'apprenne simplement les bases. Mais se fut aussi pour empêcher mon père de me retrouver facilement. Maman ? Je n'avais pas de réponse, j'allais dans le salon pour savoir si ma mère s'y trouvait, elle n'était pas là, j'étais plutôt étonnée, elle rentrait toujours avant moi de son travail. J 'allais voir dans sa chambre, mais il n'y avait personne, c'était la première fois qu'elle n'était pas dans notre appartement. En retournant dans le salon, je vis un homme qui me regardait, il ne parlait pas restait silencieux, ce qui m'inquiétait tout de même. Tu dois être Morrigan je suppose viens me voir. Cela semblait comme un ordre, je restais immobile je venais de reconnaître cette voix, il s'agissait de mon père. C'était la première fois que je le voyais, mais je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il soit aussi calme et étonnement tendre avec moi. Il voulait sans doute m'amadouer. Ta maman est partie, c'est moi qui vais m'occuper de toi maintenant.

Avant même que j'ai pu dire Quidditch nous avions transplané vers le manoir des Yaxley, je regardais autour de moi, j'étais habituée à ce genre d'endroit, mes grands-parents en possédaient un en Allemagne. Un petit garçon regardait dans notre direction, je ne compris que lorsqu'il s'approcha de notre père commun qu'il était mon demi-frère. Louis, je te présente Morrigan ta grande sœur. Il me toisa avec un regard légèrement dégoûté, ma mère avait beau avoir de l'argent, elle n'aimait pas le montrer à tout le monde alors mes tenues n'étaient pas de la meilleure fraîcheur qu'il soit. Morrigan, je te présente Lilia, ta nouvelle maman. Je regardais l'homme avec de grands yeux, ne comprenant pas où il voulait en venir. Je m'approchais donc de cette femme qui me regardait avec le même regard que son fils, elle me prit la main en silence et m'amener avec elle dans une chambre. Celle qui me fut destinée, prenant des affaires propres et neuves dans l'armoire, elle prit de nouveau m'amener dans la salle de bain qui était à la suite de ma nouvelle chambre. D'un coup de baguette, elle fit couler l'eau dans la baignoire et rajouta de la mousse, elle me déshabilla et me fit signe d'entrer dans le bain. Une fois que j'étais à l'intérieur, elle se retourna pour sortir. Ne te noie pas et tu peux t'habiller seule, nous t'attendrons dans le salon d'été. Sa voix se voulait froide et insensible, chose à laquelle je devrais m'habituer avec elle.



PARTIE DEUX : DECOUVERTE Lisant l'un des livres que leur professeur m'avait demandé de lire, j'étais tranquille dans ma chambre, comme la plupart du temps. Si j'avais besoin de solitude, je cherchais un coin où personne ne pouvait me trouver. Une chance pour moi que ce manoir en regorge, après quatre ans, j'avais enfin réussi à me faire une petite place dans la famille Yaxley. Je restais tout de même la bâtarde de Samuel et tout le monde aimait bien me le rappeler, vivre sous leur toit était un honneur pour moi. Il n'y avait que mon père qui était capable de me le faire oublier, aussi étonnant soit-il, il pouvait être d'une extrême tendresse. Levant les yeux en voyant la porte de ma chambre s'ouvrir, Louis entrait avec une fille qui devait à peu près avoir mon âge. Sauf que mon petit frère la laissa là, sans aucune explication, je ne savais pas si je devais lui parler ou si je devais rester silencieuse. Je n'avais encore rencontré aucun autre enfant que Louis, alors c'était assez étrange pour moi. Nous nous fixions tous les deux sans dire un mot, en attendant que l'un de nous le fasse. Le silence était pesant, je décidais de le rompre, cela semblait logique, elle était chez moi après tout. Je suis Morrigan. Je ne savais pas quoi dire d'autre, c'était simple après tout. Avant qu'elle ne me réponde, la porte de ma chambre s'ouvrit à nouveau, mais cette fois-ci il s'agissait de mon père et d'un autre homme. Callista on rentre. Je supposais donc qu'il s'agissait de son père, je la regardais quitter ma chambre en restant silencieuse sans bouger de mon divan, lorsque le mien me fit un signe pour le suivre. Je me levais donc pour l'accompagner, il se baissa vers moi comme lorsqu'il avait quelque chose de difficile à me dire. Tu vas aller chez les Travers pour le week-end. Je le regardais et haussant les épaules je me rapprochais vers la petite brune qui me tendait sa main, que je pris assez facilement. Une fois dehors, nous n'étions plus devant chez moi, mais devant une nouvelle maison.

Les Travers me montrèrent la chambre dans laquelle j'allais dormir qui se trouvait à côté de celle de leur fille, elle ne me laissa pas seule d'ailleurs, préférant m'accompagner. C'était la première fois que je quittais le manoir des Yaxley depuis mes six ans, alors cela me semblait assez étrange, me tournant vers elle. Tu sais pourquoi je suis là ? Elle haussa les épaules, elle n'en savait pas plus que moi, cela se voyait, bon nous allions peut-être rapidement être fixée, lorsque la mère de celle-ci fit son entrée dans la pièce. Tu dois être Morrigan. Elle me prit dans mes bras, sans que je ne comprenne vraiment pourquoi, je n'avais plus l'habitude de ce genre de situation. Je connaissais très bien ta mère, c'était ma meilleure amie à Dumstrang. Je souris, c'était la première personne qui me parlait d'elle et surtout qui me semblait honnête et d'une gentillesse étonnante. Elle me fit m'asseoir sur le lit, elle souriait c'était agréable de voir quelqu'un qui s'intéressait à moi. Callista et toi allez rentrer en même temps à Poudlard, je me disais que cela serait intéressant que vous vous rencontriez avant... et puis être loin de Lilia ne te fera pas de mal, c'est une mégère. Je ne pû m'empecher de rire à la fin de sa phrase, c'était amusant et je n'aurais jamais pensé que quelqu'un dirait cela de ma belle mère.

La maison des Travers devint assez rapidement mon refuge et ma deuxième maison, si je m'ennuyais ou que je commençais à ne plus supporte l'attitude pesante chez moi, je savais parfaitement que je pouvais arriver chez eux. Callista et moi ? Ce fut difficile au début, sa mère avait voulu nous forcer à être amie, cela n'avait pas vraiment fonctionné dans un premier temps, mais il fallait avouer que maintenant c'était idéal. Elle avait petit à petit fait tomber ma carapace, elle avait été patiente, comprenant bien vite que l'on ne s'entendrait pas si je me sentais forcée. Je n'arrivais pas à écouter ce que l'on me demandait, il fallait bien souvent que je change, ce qui me valait bon nombre de punitions chez moi. Bouge de là la bâtarde. Je levais la tête en entendant la voix du frère de Callie, je soupirais en le voyant, lui était un crétin sans nom qui avait tout ce qu'il voulait en claquant des doigts. Sauf que je ne me laissais pas faire devant lui, le fait que je sois justement une bâtarde, m'avait endurcie, cela ne me dérangeait pas que l'on dise ce genre de choses. J'étais habituée que ma belle-mère ou sa famille parle de moi de cette manière à mon père, même en ma présence. Mon ressentis ? Ils s'en foutaient royalement, alors j'avais réussi à construire une barrière autour de moi que seuls mon père, Callista et ses parents arrivaient à traverser, même mon frère n'y arrivait pas. Il était bien trop chouchouté par sa mère.



PARTIE TROIS : POUDLARD Une fois sur la voie 9 ¾ je regardais mon père en souriant, nous étions seuls, ce qui me fit plaisir, voir sa femme avant de partir ne m'aurais certainement pas plus. A Poudlard tu ne seras qu'une Yaxley, personne ne doit savoir que tu n'es pas la fille de Lilia d'accord ? J'aimerais éviter ce genre de situation. Je secouais la tête, ce n'était pas moi qui en parlerai, il devait bien le savoir, je n'aimais pas être au centre de l'attention, je préférais rester dans mon coin, même si je savais que je l'attirai s'en le vouloir. Ne laisses pas les plus âgés faire leur loi, fait leur bien comprendre qui tu es. Mon père se voulait rassurant, mais je n'avais pas peur, loin de là, il me tardait de rejoindre les rangs des élèves de Poudlard, même si j'aurais bien aimé aller à Dumstrang comme ma mère. Les Travers sont là, reste avec Callista cela pourra toujours te servir d'être amie avec eux. » Il ébouriffa mes cheveux en me souriant, c'était ce genre de moments qui arrivaient à me prouver qu'il avait un cœur. Au moins, j'existais pour lui, ce qui était la meilleure des choses. Un sourire se dessina également sur mes lippes. Vous êtes prêtes toutes les deux ? Je regardais Callie et on n'eu pas besoin de plus pour acquiescer toutes les deux en même temps. Tout allais bien se passer, on en était certaines.

Nous étions en cours d'histoire de la magie, Callie et moi nous regardions attendant que le professeur décide de parler. Je me faisais bien souvent passée pour une blonde écervelée afin d'être tranquille, la plupart du temps cela fonctionnait, sauf avec les professeurs, peu d'entre eux tombaient dans le panneau. Il nous arrivait souvent de parler en cours, même si c'était surtout Callista qui parlait, moi je restais bien silencieuse, mais ce jour-là nous avions vu une née-moldu habillée d'une façon plus qu'étrange alors nous parlions de cela. Miss Travers voulez-vous bien nous expliquer qui était Nicolas Flamel ? A moins que Miss Yaxley puisse nous éclairer avec ses connaissances ? Tous les élèves se tournèrent vers nous, sauf qu'il n'avait aucune chance, Callista était la meilleure élève de notre année, s'il y avait bien quelqu'un que l'on ne pouvait pas faire taire, c'était elle. Alors la réponse fusa. Nicolas Flamel était un alchimiste français, il a étudié à l'école de Beauxbâtons et c'est lui qui a crée la pierre philosophale, capable de change les différents métaux en or et de rendre immortel. Il est mort à l'âge de 665 ans. Elle garda un sourire ravi, venant de remettre à sa place leur professeur, il fallait bien lui faire comprendre que nous n'étions tout de même pas stupide. Nous arrivions à faire deux choses à la fois, contrairement à d'autres.

En tournant la tête je soupirais, croiser mon petit frère dans les couloirs étaient une chose que je détestai. Il était tellement idiot, je le voyais avec ses amis, ils se dirigeaient tous vers moi, quelle chance j'avais. Je peux savoir ce que tu me veux ? Notre relation était ternie par sa mère autant nous aurions pu nous entendre, mais le fait que nos mères soient différentes avait tout ruiné. Nous étions incapables de nous entendre, surtout depuis qu'il était à Poudlard, notre père arrivait à nous tenir, mais ici c'était la guerre. Papa t'envoie un courrier, mais avec ta stupide peur des hiboux, il me l'envoie, il faut que tu fasses quelque chose, je ne suis pas une chouette. Je roulais des yeux alors qu'il me donnait l'enveloppe, ce n'était pas à lui de gérer ce genre de situation, j'avais déjà dit à mon père d'envoyer mes lettres à Callista, au moins elle ne jugeait pas cette peur. Il y avait aussi ce sac, je crois qu'il vient de Maman, elle a mis des vêtements pour toi apparemment et le livre que tu lui as demandé. Au moins, il avait compris qu'il ne fallait pas qu'il parle du fait que je sois une bâtarde devant les autres. Il fallait que je tente de ne pas faire de tête bizarre lorsqu'il parlait d'elle, je n'aimais pas vraiment engager de conversation autour de ma belle-mère.



PARTIE QUATRE : CONTAMINATION Alors que je venais d'arriver devant chez moi, j'avais appris chez les Travers que l'usine de Savons Sauteurs avait explosé. Et au vu de la tête de la mère de famille, j'ai bien vite compris qu'il fallait que je rentre chez moi. Mon père était déjà rentré du ministère, ce qui me choqua, il ne rentrait jamais aussitôt. On peut savoir où tu étais jeune fille ? Je levais la tête vers lui alors que je me dirigeais vers les escaliers afin d'accéder à ma chambre, sauf qu'il m'arrêta en me retenant par le bras. Il fallait que je lui réponde. Chez les Travers. Il me regarda avec un regard inquiet. Combien de temps est-tu restée dehors ? Je haussais les épaules, je n'en avais aucune idée, juste le temps de transplaner entre chez eux et d'arriver ici, enfin je supposais. Cinq minutes je suppose. Il leva les yeux au ciel, c'était mon habitude, je ne l'avais jamais vu faire ce genre de choses, il paraissait stressé, lui qui était si calme en temps normal. Ce que tu peux être inconsciente Morrigan ! Tu aurais dû rester chez eux et nous envoyer un hibou et non sortir sous ce nuage, on ignore encore ce qu'il va se passer à cause de cette stupide explosion. Et toi tu n'en fais qu'à ta tête ! Je le regardais, il n'était réellement pas dans son état normal, je ne savais pas vraiment quoi dire, ses protestations avaient fait venir les deux autres Yaxley du manoir. Alors que je remarque qu'il m'a lâché, désespéré comme il était, je commence à monter les marches sachant parfaitement que cela ne servirait à rien d'en parler. Je n'en ai pas fini avec toi ! Je me retourne d'une manière étonnement insolente, je le remarque moi-même, ne comprenant pas ce qu'il voulait de plus. Je ne vais pas mourir à cause d'un nuage et de toute manière s'il m'arrivait quelque chose vous seriez tous débarrassés. Je continue à monter les escaliers, cette fois-ci il ne me rattrape pas, il ne pensait certainement pas que je pourrais un jour lui répondre de cette manière.

Tout en passant devant la chambre de mon frère, je me frottais le nez, il avait encore dû prendre son stupide hiboux et le mettre dans sa chambre. J'étais allergique aux plumes et au duvet ce qui ne m'aiderait certainement jamais à apprécier ces bestioles. Je me mit à éternuer, sauf qu'en ouvrant les yeux je me retrouvais dans le salon d'hiver devant mes parents en pleine discussion avec des amis. Ils étaient aussi surpris de me voir que je l'étais de me retrouver ici. On ne t'a pas appris à ne pas transplaner n'importe où ? En me retournant vers leurs amis, je souris légèrement gênée, ne sachant pas quoi dire ni même quoi faire. Mais je me mit de nouveau à éternuer et je me retrouvais cette fois-ci dans la cuisine. Alors, que je m'y trouvais, mon père arriva assez rapidement. Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Je hausse les épaules, je comprenais autant que lui et transplaner trop souvent cela avait tendance à me rendre malade. Je m'asseyais donc sur l'une des chaises, il était rare que l'on se retrouvait ici, c'était l'entre de notre elfe de maison. J'éternuais de nouveau cette cette fois-ci je me retrouvais dans ma chambre. Je me jetais dans mon lit, désespérée, je commençais à en avoir marre de gérer ce genre de situation. Et pourtant cela ne faisait que commencer.

   Mon père compris rapidement que j'avais été contaminée par le nuage et nous sommes allés à Sainte Mangouste sans succès. Personne ne pouvait rien y faire, j'étais contaminée à transplaner au bon vouloir de mes éternuments ou bien de ma colère. J'avais également remarqué que si je m'énervais un peu trop je le faisais également. Par conséquent, je devais au moins transplaner trois fois minimum par jour. Ce qui avait tendance à m'énerver et bien sûr je transplanais à nouveau. Le plus frustrant, était lorsque je discutais avec quelqu'un de quelque chose d'important, s'il me prenait l'envie d'éternuer, je devais tout faire pour le refouler ou alors, je me retrouvais à l'autre bout de l'endroit où l'on se retrouvait. Callista trouvait cela assez drôle, mais moi je commençais à trouver cela barbant.

   


Dernière édition par Morrigan O. Yaxley le Jeu 30 Juil - 20:47, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
C. Sarah Bridgestone
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 298
ici depuis : 17/05/2015
Maison / Profession : Poufsouffle ♥
Pink symptoms : Sous l'effet du nuage, est amoureuse d'un parfait inconnu mais lorsque les effets se dissipent, leur attirance se dissipe aussi momentanément

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Lun 27 Juil - 22:07

Bienvenue parmi nous ♥ En cas de besoin n'hésite surtout pas à t'adresser à un membre du staff :D
et bon courage pour ta rédaction!

_________________
Nobody sees we are the secret can't be exposed
L'amour peut parfois être magique. Mais la magie peut parfois ... juste une illusion.
Il ne suffit pas d'aimer pour croire, la confiance est un cadeau qui se gagne mais aussi qui se donne, en ne trahissant pas ceux que l'on prétend aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Raspberry Grimm
Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre


Parchemins : 720
ici depuis : 02/03/2014
Age : 23
Maison / Profession : serdaigle en cursus justice magique.
Pink symptoms : depuis que le nuage est apparue tu vis dans un conte de fées.

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Mar 28 Juil - 10:53

Gabriella est tellement MAGNIFIQUE en tout cas Bienvenue sous le nuage je te souhaite bonne chance pour ta fiche et bonne rédaction surtout (a)

_________________
    Et le Temps m'engloutit
    Le tombeau, confident de mon rêve infini + Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres, Et son crâne, de fleurs artistement coiffé, Oscille mollement sur ses frêles vertèbres. O charme d'un néant follement attifé. Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, Exhale le vertige, et les danseurs prudents Ne contempleront pas sans d'amères nausées. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Morrigan O. Yaxley
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 117
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : serpentard, étudiante en recherche magique
Pink symptoms : transplane sans le vouloir

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Mar 28 Juil - 19:18

Merci toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
E. Angela Sheppard
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 94
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : préfète de la maison serpentard.
Pink symptoms : toutes les nuits lui apparait un drôle de garçon aux airs d'ange la récusant de tous ses péchés passés et la poussant vers une voie meilleure.

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Mar 28 Juil - 22:49

GABRIELLA WILDE. Bienvenue sur NBT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Z. Saphir Bragolin
Enfant on aime rêver, adulte on rêve d'aimer


Parchemins : 89
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : Professeur d'Astronomie & Divination & Directrice de maison de Gryffondor (griffo powa)
Pink symptoms : drague sans même le vouloir (hommes et femmes)

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Mer 29 Juil - 2:58

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Morrigan O. Yaxley
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 117
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : serpentard, étudiante en recherche magique
Pink symptoms : transplane sans le vouloir

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Mer 29 Juil - 10:12

Merci toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hermès E. Lawburry
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 97
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : PREFET. Serpentard - cinquième année du second cycle cursus justice magique
Pink symptoms : Il a prit l'apparence de Leandre Appleby

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Mer 29 Juil - 12:40

Gabriella (couché Hermès !)

Hum ... bienvenue jolie demoiselle. Encore un super choix de PS par ici qui va être bien marrant à jouer !
Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Burt P. Hatartynn
Enfant on aime rêver, adulte on rêve d'aimer


Parchemins : 138
ici depuis : 28/07/2015
Maison / Profession : Ancien directeur de l'usine à savon - Professeur de SCM
Pink symptoms : depuis l'explosion de son usine il est atteint d'une sorte de schizophrénie. il se croit habité par une multitude de personnage plus loufoque les uns que les autres

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Jeu 30 Juil - 9:31

une Yaxley bienvenue et bon courage pour la fin de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Morrigan O. Yaxley
Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées


Parchemins : 117
ici depuis : 27/07/2015
Maison / Profession : serpentard, étudiante en recherche magique
Pink symptoms : transplane sans le vouloir

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Jeu 30 Juil - 12:38

Hermès, veux-tu bien calmer tes hardeurs mais merci en tout cas.

Burt, les Yaxley domineront le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
C. Sarah Bridgestone
Je veux l'équité tous mes élèves sont à égalité


Parchemins : 298
ici depuis : 17/05/2015
Maison / Profession : Poufsouffle ♥
Pink symptoms : Sous l'effet du nuage, est amoureuse d'un parfait inconnu mais lorsque les effets se dissipent, leur attirance se dissipe aussi momentanément

MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   Jeu 30 Juil - 22:05


Slytherin
Vous finirez à Serpentard si vous êtes plutôt malin, car ceux-là sont de vrais roublards qui parviennent toujours à leurs fins


FÉLICITATIONS Morrigan O. Yaxley & bienvenue sous le nuage !

Wow ! Yaxley ou pas, Morrigan n'a vraiment pas eu une vie des plus simples ! En tout cas j'ai hâte de te voir exploiter ton ps en rp et de voir en œuvre le caractère on ne peut plus paradoxal (selon moi) de ta jolie blonde ♥

Avant toute chose n'oublie surtout pas de recenser ton avatar et ton ps ! Désormais que tu es officiellement validé(e), tu peux te rendre sur la CB du forum afin de mieux t'intégrer. De plus, tu peux flooder (avec modération) afin de compléter ton intégration et discuter avec les autres membres. Tu peux créer tes sujets de demandes de liens dans cette partie. Par ailleurs merci de bien vouloir remplir ton profil comme il se doit et de faire gagner des points à ta maison/groupe. Mais, surtout bon rp dans la joie et la bonne humeur !





_________________
Nobody sees we are the secret can't be exposed
L'amour peut parfois être magique. Mais la magie peut parfois ... juste une illusion.
Il ne suffit pas d'aimer pour croire, la confiance est un cadeau qui se gagne mais aussi qui se donne, en ne trahissant pas ceux que l'on prétend aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MORRIGAN + the bloody hell   

Revenir en haut Aller en bas
 
MORRIGAN + the bloody hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloody sunday : mort de 2 Crystal red, cherche raisons
» Bloody Mary colley femelle tricolore de 6 ans 1/2,à adopter
» bloody mary
» Geranium sanguineum 'Album' Bloody Cranesbill
» Nepenthes Bloody Mary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nose-biting teacups :: Redeviens un moldu :: version I. :: fiche de presentation-